Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2011 → Participation des populations au diagnostic agraire : cas du petit barrage de Boura au Burkina Faso

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2011

Participation des populations au diagnostic agraire : cas du petit barrage de Boura au Burkina Faso

COMPAORE Paul

Titre : Participation des populations au diagnostic agraire : cas du petit barrage de Boura au Burkina Faso

Auteur : COMPAORE Paul

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2011

Résumé

La retenue d’eau de Boura au Burkina Faso a été choisie pour la mise en œuvre du projet V3 de l’Initiative Volta intitulé « Gestion intégrée des petites retenues d’eau à usages multiples » et qui vise entre autres objectifs : (i) pérenniser les infrastructures, (ii) protéger et si nécessaire améliorer la qualité de l’eau pour les différents usages, (iii) atteindre et stimuler le potentiel de productivité de l’eau, (iv) chercher l’équité.
Notre travail a porté sur le diagnostic participatif des problèmes que vivent les parties prenantes à l’utilisation de l’eau autour du barrage de Boura, condition requise par le projet. Une Méthode Accélérée de Recherche Participative (MARP) a été utilisée pour connaitre les problèmes organisationnels et physiques rencontrés autour de la retenue et pouvoir planifier de façon concertée la mise en œuvre des solutions trouvées.
Les résultats ont montré que le barrage de Boura a été utilisé très intensivement avec des résultats très probants dans les premières années. Le périmètre aval fonctionne toujours mais les rendements rizicoles ont nettement baissé et la gestion collective est en crise. Le périmètre maraîcher en rive droite rencontre de sérieux problèmes de gestion alors que sur l’autre rive les exploitants du périmètre maraicher peu formel utilisent l’eau du réservoir de manière individuelle, sans problèmes majeurs. Les pêcheurs font face à une baisse du stock halieutique. Barrage et périmètre sont représentatifs des difficultés rencontrées ailleurs au Burkina. La relance du fonctionnement collectif pourrait s’appuyer sur la réhabilitation du barrage et du périmètre aval.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 26 septembre 2016