Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2005 → Evaluation du potentiel productif des essences fruitières sauvages dans les régions du nord et de la Boucle du Mouhoun

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 2005

Evaluation du potentiel productif des essences fruitières sauvages dans les régions du nord et de la Boucle du Mouhoun

Ilboudo, Isseta

Titre : Evaluation du potentiel productif des essences fruitières sauvages dans les régions du nord et de la Boucle du Mouhoun

Auteur : Ilboudo, Isseta

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 2005

Résumé
Les produits forestiers non ligneux (PFNL) et singulièrement les fruits sauvages jouent un rôle important en milieu rural. Ils contribuent à la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. En dépit de cette importance avérée, il manque des informations sur les PFNL. Ces lacunes portent sur : le potentiel de production des espèces fruitières sauvages, les quantités réellement consommées par les populations, le niveau des attaques parasitaires des fruits sauvages, les agents responsables de ces attaques etc. Pour contribuer à combler ces lacunes, le présent travail a été entrepris dans la région de la Boucle du Mouhoun et la région du Nord du Burkina Faso.
Les fruitiers sauvages et leurs fruits ont été pour l’essentiel notre matériel d’étude. Un inventaire systématique des individus basé sur la méthode des quadrants centrés sur un point a été effectué. Les mensurations dendrométriques et des observations phytoécologiques ont été effectuées. Un suivi de la production fruitière a été réalisé. Les proportions des parties comestibles des fruits ont été estimées. Un tri visuel a permis d’estimer le niveau des attaques parasitaires des fruits. Les fruits attaqués ont été mis en cage jusqu’à l’émergence des agents responsables des attaques ; ces agents ont été identifiés.
La répartition des fruitiers sauvages est essentiellement liée aux activités anthropiques. La production des fruitiers sauvages varie selon les espèces fruitières, le diamètre et les paramètres du milieu. Les proportions des parties comestibles sont fonctions des espèces. Les degrés d’attaques sont importants et varient selon les espèces. Les agents responsables des attaques sont essentiellement les insectes les fourmis, les papillons.
Pour une gestion durable de nos ressources naturelles, des études complémentaires sont à entreprendre sur d’autres sites ; elles pourraient concerner un nombre plus important d’espèces fruitières sauvages. Des études doivent porter sur la composition en éléments nutritifs des fruits étudiés et sur l’impact des attaques parasitaires sur la santé des consommateurs

Mots clés : Burkina Faso ; Région du Nord et de la Boucle du Mouhoun ; PFNL ; fruitiers sauvages ; densité ; potentiel de production ; parties comestibles ; attaques parasitaires.

Version intégrale

Page publiée le 13 décembre 2016