Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Sénégal → Savoirs locaux, conservation de la biodiversité et gestion durable des aires protégées : l’exemple de la réserve de biosphère du delta du Saloum

Université Cheikh Anta Diop (UCAD) 2006

Savoirs locaux, conservation de la biodiversité et gestion durable des aires protégées : l’exemple de la réserve de biosphère du delta du Saloum

DIEDHIOU, Mamadou

Titre : Savoirs locaux, conservation de la biodiversité et gestion durable des aires protégées : l’exemple de la réserve de biosphère du delta du Saloum

Auteur : DIEDHIOU, Mamadou

Université de soutenance : Université Cheikh Anta Diop (UCAD)

Grade : Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) 2006

Résumé
La réémergence actuelle des savoirs locaux dans un contexte caractérisé par une crise environnementale sans précédent s’expliquent par trois raisons fondamentales. La première c’est les résultats mitigés des différentes politiques de conservation de la biodiversité qui ont été appliquées jusque-là, la seconde ce sont les conflits récurrents entre populations locales et agents chargés de la gestion des aires protégées et la troisième c’est le souhait de la communauté internationale à travers la Convention sur la Diversité Biologique de favoriser un partage équitable des rôles, responsabilités et bénéfices dans la gestion de la biodiversité.
Les savoirs locaux ayant montrés leur capacité à résoudre ces problèmes, leur problématique va se poser dans le cadre de la gestion de la RBDS pour renverser la tendance déclinante de l’érosion de la biodiversité. D’abord ignorés ou méprisés, les savoirs locaux sont actuellement progressivement constatés et pris en compte par les différentes institutions qui interviennent dans conservation de la biodiversité comme l’UICN, l’OCEANIUM...Cette prise en compte cependant s’effectue dans un cadre informel. Alors que pour optimiser les politiques de conservation un cadre d’actions pertinent doit être mis œuvre pour codifier et documenter les savoirs locaux qui demeurent un outil efficace de gestion de la biodiversité.

Mots clés : savoirs locaux, conservation, biodiversité, aires protégées

Version intégrale de la thèse (Bibliothèque numérique UCAD)

Page publiée le 9 octobre 2016, mise à jour le 20 mai 2020