Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2003 → Synthèse hydrologique sur la vallée du Kou. Mise en place d’un système de suivi et d’évaluation de la ressource

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2003

Synthèse hydrologique sur la vallée du Kou. Mise en place d’un système de suivi et d’évaluation de la ressource

CHABI-GONNI Baké Gnanman Félicité

Titre : Synthèse hydrologique sur la vallée du Kou. Mise en place d’un système de suivi et d’évaluation de la ressource.

Auteur : CHABI-GONNI Baké Gnanman Félicité

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Eau 2003

Résumé

Le Burkina Faso est un pays sahélien dont l’un des multiples problèmes qui font frein à son développement est le a problème d’eau ». La vallée du Kou situé au Nord-Ouest du pays est également confronté à ce problème de déficit en eau. Déficit dû en partie au climat mais aussi à la pressa et à l’augmentation de la demande en eau pour l’irrigation et pour l’alimentation en eau potable, qui augmente au fil des ans sur le bassin du Kou.
L’étude qui a été réalisée sur ce bassin a permis de faire une synthèse hydrologique sur le bassin et des propositions pour l’amélioration du suivi du système d’eau de la vallée du Kou. Pour une maîtrise du fonctionnement hydrologique du bassin du Kou, l’étude a commencé par un état des lieux de toutes les stations hydrométriques, pluviométriques et piézométriques du bassin. Les données sur vingt deux (22) ans de ces stations ont été collectées, ensuite les lacunes existantes dans les chroniques de débits ont été comblées à l’aide du modèle hydrologique pluie-débit SMAP. Ce récapitulatif a fait ressortir les apports en eau superficielle du bassin qui sont estimés à 127.47 millions de m3/an soit 68.6-millions de m3/an/kmZ.
La demande en eau des différents utilisateurs Cfi sur le bassin a été également estimée et différents scénarios d’utilisation de l’eau ont ét-ans le logiciel Mike Bassin. Ces scénarios ont permis de ressortir les taux de satisfaction et les déficits en besoin en eau de ces utilisateurs. Le déficit moyen actuel est de 13% l’an en période sèche pour la vallée du Kou.
Les systèmes de suivi et d’évaluation d’eau sur le bassin n’étant pas parfaits, différentes propositions pour une amélioration du réseau hydrométrique du bassin du Kou ont été faites. Ces propositions qui portent surtout sur la qualité (consistance, homogénéité et fréquence) des données de débits permettront de tendre vers un réseau optimum. Un système de mesure des débits prélevés sur le canal d’amenée de la vallée du Kou a été également proposé. Ce système permettra de quantifier les quantités d’eau prélevées avant son arrivée sur la vallée.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 16 octobre 2016