Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2006 → Recherches quantitatives sur le criquet migrateur Locusta migratoria (Orth. Oedipodinae) dans le Sahara algérien : perspectives de lutte biologique à l’aide de microorganismes pathogènes et de peptides synthétiques

Université de Limoges France (2006)

Recherches quantitatives sur le criquet migrateur Locusta migratoria (Orth. Oedipodinae) dans le Sahara algérien : perspectives de lutte biologique à l’aide de microorganismes pathogènes et de peptides synthétiques

Allal-Benfekih, Leila

Titre : Recherches quantitatives sur le criquet migrateur Locusta migratoria (Orth. Oedipodinae) dans le Sahara algérien : perspectives de lutte biologique à l’aide de microorganismes pathogènes et de peptides synthétiques

Quantitative researches on the Migratory Locust Locusta migratoria (Orthoptera, Oedipodinae) in the Central Algerian Sahara : perspectives in the biocontrol using pathogenous microorganisms and synthetic peptides

Auteur : Allal-Benfekih, Leila

Université de soutenance Cotutelle
Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques.
Institut national agronomique (El Harrach, Algérie).

Grade : Doctorat : Limoges : 2006 — : Alger, Institut National Agronomique : 2006 (co-tutelle)

Résumé
Recherches quantitatives sur le criquet migrateur Locusta migratoria (Orth. Oedipodinae) dans le Sahara algérien. Perspectives de lutte à l’aide de microorganismes pathogènes et de peptides synthétiques. Cette thèse présente les résultats relatifs aux populations du criquet migrateur Locusta migratoria (L., 1758) qui ont manifesté des pullulations récemment dans des périmètres irrigués dans le Sahara central algérien. Les études morphométriques montrent que les individus étudiés se rapportent à la sous-espèce cinerascens. Le cycle est décrit et comprend une succession de trois générations. La première, printanière, se développe sur les céréales d’hiver, essentiellement du blé dur ; la seconde et la troisième, printano-estivale et estivo-automnale, se rencontrent dans des champs de sorgho et dans des maraîchages. La première génération se caractérise par une variation temporelle drastique de son sexe-ratio et d’un stress de développement mis en évidence par l’asymétrie fluctuante des élytres grâce à une méthode originale de morphométrie géométrique. Les générations suivantes ont au contraire un sexe-ratio plus équilibré, sans variation temporelle, et peu d’asymétrie fluctuante. Le régime alimentaire de 9 populations naturelles révèle l’originalité des larves de stade 5 par rapport aux larves 4 et aux adultes, ainsi qu’une différence souvent significative entre les 2 sexes. Les expériences de croissance en présence de blé, de sorgho et d’un mélange de graminées spontanées rendent compte des anomalies de croissance des populations développées sur le blé. Pour lutter contre ce ravageur, diverses voies ont été explorées. Sur le terrain, nous préconisons un entretien des champs avec une limitation des graminées adventices. En laboratoire, nous avons testé l’efficacité de trois souches de Bacillus subtilis sur le TL50 chez les larves L5, la croissance et la résorption des ovocytes des adultes, en utilisant plusieurs modes d’administration. Parmi différentes Cry-toxines produites par Bacillus thuringiensis, seule Cry1 a montré un effet limitant significatif sur la croissance des larves. Enfin, nous avons testé l’effet de perturbation du fonctionnement ovarien grâce à un neuropeptide extrait de Leptinotarsa decemlineata.

Mots clés : Criquet migrateur — Populations — Algérie — Sahara (Algérie) — Criquet migrateur — Lutte contre — Bacillus subtilis — Bacillus thuringiensis

Présentation (SUDOC-ABES)

Version intégrale

Page publiée le 22 février 2008, mise à jour le 16 février 2017