Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2015 → Étude technico-économique des alimentations des broyeurs de céréales en zone sahélienne

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2015

Étude technico-économique des alimentations des broyeurs de céréales en zone sahélienne

NETANE Abdramane

Titre : Étude technico-économique des alimentations des broyeurs de céréales en zone sahélienne

Auteur : NETANE Abdramane

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Energie 2015

Résumé

L’étude technico-économique des alimentations des broyeurs de céréales en zone sahélienne qui fait l’objet du présent mémoire a pour objectif la proposition de système PV pour la fourniture en électricité des dits broyeurs. Ce système PV constitue une solution technique moins contraignante, plus économique et rentable comparées aux solutions classiques utilisées (les broyeurs entrainés par des moteurs thermiques).
Cette étude a été réalisée en deux grandes parties. Une partie qui traite des aspects techniques et une autre économique. La partie technique de ce travail a consisté à l’étude et au dimensionnement de différentes configurations de systèmes PV pour l’alimentation des broyeurs. Le dimensionnement PV a été réalisé pour les scénarios suivants : le démarrage direct, par variateur de vitesse, par démarreur progressif et par démarrage étoile triangle. Le volet économique de cette étude traite de la rentabilité économique de chaque scénario, du coût d’investissement, le coût du cycle de vie, le temps de retour sur investissement et le coût de mouture au kWh électrique consommé de chaque scenario.
Cette étude réalisée montre que le scénario d’alimentation des broyeurs (7,5 kW) par démarrage étoile triangle présente une simplicité dans sa mise en œuvre, un coût d’investissement de 22 923 000 FCFA, un temps de retour sur investissement de 7,7 ans et un coût de cycle de vie plus bas que les autres scénarios qui est de 41 097 077 FCFA.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 26 septembre 2016