Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2011 → Etude de la dynamique de la végétation sur les parcelles protégées en 2003 de l’ONG newTree par analyse de données d’inventaires d’arbres et traitement d’images satellite Landsat

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2011

Etude de la dynamique de la végétation sur les parcelles protégées en 2003 de l’ONG newTree par analyse de données d’inventaires d’arbres et traitement d’images satellite Landsat

AKAFFOU Yapi Fulgence Wencelas

Titre : Etude de la dynamique de la végétation sur les parcelles protégées en 2003 de l’ONG newTree par analyse de données d’inventaires d’arbres et traitement d’images satellite Landsat

Auteur : AKAFFOU Yapi Fulgence Wencelas

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Environnement 2011

Résumé
Le déficit hydrique auquel, s’ajoute une mauvaise répartition des pluies, contribue à la désertification dans les pays du sahel en particulier le Burkina Faso. L’impact de ces contraintes s’est manifesté d’une part par une modification de la structure des groupements des végétaux et une raréfaction voire une disparition de certaines espèces végétales. Consciente de cette problématique, l’ONG Suisse newTree a mis en place un programme de promotion de gestion durable des ressources végétales en permettant une régénération naturelle assistée de la végétation dans le temps sur des parcelles mises en défens depuis l’an 2003, au Burkina Faso. Cependant, l’insuffisance d’analyse de données d’inventaires phytomasses et l’exploitation des données d’images satellites au niveau des zones d’interventions du Nord et Centre de l’ONG est une contrainte majeure.
Le présent travail sur les analyses de données vise, à faire une étude floristique des parcelles mises en défens en 2003, à étudier la phytosociologie et à montrer l’impact de ces mises en défens par les images satellites dans les zones d’intervention Nord et Centre de newTree. Les résultats indiquent un état évolutif sur la diversité floristique (diversité générique à 1.25) avec au moins 128 espèces réparties dans 51 genres et 28 familles pour le Centre et 46 espèces réparties dans 15 genres de 10 familles pour le Nord ont été inventoriées en 2011, contrairement aux 81 espèces du Centre et 21 espèces du Nord inventoriées en années de référence (2003). La composition floristique des parcelles étudiées est constituée uniquement de Spermaphytes dont les familles appartenant à la classe des dicotylédones (essentiellement des phanérophytes) représentent 100% des espèces.
Les différents calculs NDVI effectués ont permis de visualiser un changement significatif en termes de superficie de terres récupérées sur les parcelles mises en défens. Ces terres occupées sont constituées de cinq (5) formations végétales dont les steppes (arborées et arbustives), les savanes (arborées et arbustives), les forêts claires, les sols nus (dégradé ou brûlés) et les zones de cultures.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 28 décembre 2016