Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2007 → Développement d’un modèle physique pour la réponse radar cohérente et polarimétrique de la végétation sahélienne, application à l’estimation de paramètres biophysiques

Université Paul Sabatier (Toulouse) (2007)

Développement d’un modèle physique pour la réponse radar cohérente et polarimétrique de la végétation sahélienne, application à l’estimation de paramètres biophysiques

Monsivais Huertero, Alejandro

Titre : Développement d’un modèle physique pour la réponse radar cohérente et polarimétrique de la végétation sahélienne, application à l’estimation de paramètres biophysiques

Development of a physical model to calculate the coherent polarimétrique radar response of Sahelian vegetation, and application on biophysical parameter estimation

Auteur : Monsivais Huertero, Alejandro

Université de soutenance : Université Paul Sabatier (Toulouse).

Grade : Doctorat : Electronique-micro-ondes : Toulouse 3 : 2007

Résumé
Un modèle cohérent de diffusion est développé en aide à la compréhension de la réponse radar de la végétation sahélienne. Cette végétation est principalement composée de ligneux et des herbacées annuelles. Dans ce modèle, le générateur de la végétation prend en compte la morphologie des ligneux et des herbacées. Le houppier des ligneux est très irrégulier mais il peut être représenté comme contenu dans un volume cylindrique ou ellipsoïdal dépendant de la forme du ligneux. C’est ainsi, que l’onde électromagnétique n’est atténuée que lorsque celle-ci traverse le volume. Par ailleurs, le générateur représente les herbacées comme un ensemble de tiges cylindriques et de feuilles en forme de lames à section transversale en " V ". La statistique du coefficient de rétrodiffusion est obtenue à partir d’une simulation Monte Carlo sur plusieurs réalisations. La précision des simulations est vérifiée en comparant avec des données satellite en bande C et polarisation HH. Les simulations sont, dans la plupart de cas, proches aux mesures. Après avoir vérifié la précision du modèle, celui-ci est implémenté dans un algorithme d’inversion de paramètres végétaux. Afin de réduire le temps de calcul du modèle cohérent, nous construisons un modèle simplifié basé sur les droits de régression linéaires des résultats issus du modèle direct. Les paramètres sensibles de la végétation sahélienne sont l’humidité du sol, la densité des herbacées et l’humidité des herbacées. L’estimation de ces trois paramètres montre un bon accord avec les données terrain lorsqu’on utilise les mesures en bande C et polarisation HH.

Mots clés : Végétation — Télédétection — Sahel — Imagerie satellitaire — Radioaltimètres — Modèles mathématiques — Estimation de paramètres — Satellites artificiels en télédétection — Polarimétrie — Forêts

Présentation (SUDOC-ABES)

Version intégrale

Page publiée le 22 février 2008, mise à jour le 8 janvier 2018