Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2005 → Influence Eucalyptus Camaldulensisis utilisé comme brise-vent sur les caractéristiques d’un sol ferrugineux et la croissance du bananier dans la province du Houet - Burkina Faso

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 2005

Influence Eucalyptus Camaldulensisis utilisé comme brise-vent sur les caractéristiques d’un sol ferrugineux et la croissance du bananier dans la province du Houet - Burkina Faso

Batiebo, Eboubie Louise

Titre : Influence Eucalyptus Camaldulensisis utilisé comme brise-vent sur les caractéristiques d’un sol ferrugineux et la croissance du bananier dans la province du Houet - Burkina Faso

Auteur : Batiebo, Eboubie Louise

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 2005

Résumé

La présente étude, avait pour objectif principal d’évaluer l’effet de l’eucalyptus utilisé comme brise-vent sur les caractéristiques d’un sol ferrugineux et sur le comportement du bananier dans l’ouest du Burkina Faso.
Les caractéristiques du sol ont été analysées avec des échantillons prélevés à 1m et à 10 m d’un rideau d’eucalyptus dans trois situations culturales (parcelle de bananiers, parcelle de sorgho et parcelle de jachère). Le comportement du bananier a été évalué par la mesure de la croissance et de la biomasse des pieds de bananiers dans un essai en vase de végétation avec des échantillons de sol prélevés à lm et à 10 m du rideau d’eucalyptus.
Les résultats obtenus à la suite des analyses chimiques ont montré que l’eucalyptus n’a pas eu d’influence significative sur les éléments chimiques (Carbone, Azote, Potassium disponible) du sol au niveau des parcelles sous sorgho et sous jachère. Par contre au niveau de la bananeraie, une différence significative a été observée entre lm et 10 m pour ces éléments.
L’analyse biologique à travers le test respirométrique, a montré également un dégagement de C02 élevé à lm comparativement à celui observé à lOm. Cependant, c’est seulement au niveau de la bananeraie qu’une différence significative est observée.
Les résultats de l’essai en vase de végétation n’ont pas révélé pour tous les paramètres mesurés (hauteur, diamètre et biomasse des pieds) une différence entre lm et 10m du rideau d’eucalyptus. Le traitement fumier plus engrais NPK a entraîné une croissance des pieds de bananiers significativement plus élevée. Les teneurs en éléments N, P, K des feuilles de bananiers prélevées au champ n’ont pas montré de différence entre lm et 10m du rideau d’eucalyptus.

Mots clés : brise-vent d’eucalyptus, sol ferrugineux, bananier, Burkina Faso

Lien vers la version intégrale de la thèse (Site Université)

Page publiée le 25 octobre 2016