Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2005 → Elaboration d’un schéma directeur d’alimentation en eau potable de la commune de Dourtenga dans la province du Koulpélogo

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2005

Elaboration d’un schéma directeur d’alimentation en eau potable de la commune de Dourtenga dans la province du Koulpélogo

DIOUF Modou

Titre : Elaboration d’un schéma directeur d’alimentation en eau potable de la commune de Dourtenga dans la province du Koulpélogo

Auteur : DIOUF Modou

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie FI3 2005

Résumé

La décentralisation en milieu rural, prévue pour 2005 par la loi N° 041/98/AN portant organisation de l’administration du territoire au Burkina Faso, offre aux collectivités locales la charge de développer et de gérer les services publics entre autre l’approvisionnement en eau potable. Ces collectivités locales doivent se munir alors d’outils de décision pour mener à bien les missions qui sont désormais transférées à elles.
Le présent mémoire de fin d’études a pour objectif l’élaboration d’un schéma directeur local d’alimentation en eau potable de la commune rurale de Dourtenga afin d’apporter une solution aux problèmes que ces populations rencontrent en matière d’approvisionnement en eau.
La méthodologie adoptée, axée essentiellement sur le recensement et la description des ouvrages hydrauliques existants, les entretiens avec les autorités communales et les enquêtes ménages, a permis de présenter l’état actuel de l’approvisionnement en eau de la zone d’étude caractérisé par des forages équipés d’un système d’exhaure manuel et de quelques puits. Cette approche méthodologique a également permis d’estimer la consommation spécifique en eau, d’apprécier le niveau d’aspiration de la population à un meilleur confort qu’offrirait un système amélioré.
Ce schéma directeur aboutit à la proposition d’un AEPS où le mètre cube d’eau devrait être vendu à 400 FCFA. Il propose un plan de gestion des ouvrages hydrauliques en tenant compte des atouts et des contraintes socioéconomiques que présente la commune.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 21 octobre 2016