Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → < 1990 → Production de petits ruminants sur un pâturage naturel de la Station expérimentale de Gampela

Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) 1988

Production de petits ruminants sur un pâturage naturel de la Station expérimentale de Gampela

Hema, Norbert

Titre : Production de petits ruminants sur un pâturage naturel de la Station expérimentale de Gampela

Auteur : Hema, Norbert

Université de soutenance : Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB)

Grade : Ingénieur du Développement Rural 1988

Résumé
Les expérimentations concernant le contrôle de la production potentielle des pâturages par le bétail sont encore trop fragmentaires malgré les recherches entreprises dans les stations d’élevage. Les exigences exactes d’une expérimentation précise sont difficiles à maintenir dans les expériences de pâture parce qu’elles concernent deux systèmes biologiques complexes : le pâturage et les animaux. Les expériences de pâture dans lesquels la production des animaux est mesurée sont la meilleur approche d’un système de production et sont vitales dans les programmes d’évaluation d ’un pâturage
L’évaluation de la’ production des petits ruminants sur un pâturage naturel., lorsque les espèces sont broutées par les animaux, ne peut se faire on coupant le fourrage pour nourrir les animaux, parce qu’il y a une forte interaction entre le pâturage ct les animaux qui y pâturent. Les animaux broutent sélectivement les espèces, ce qui aboutit à une meilleure qualité de la ration par rapport à la ration obtenue si on coupait le fourrage pour approvisionner les animaux. Les animaux qui pâturent dépensent beaucoup plus d’énergie pour obtenir leur nourriture quo ceux nourris à l’auge. La manière et le degré do défoliation des animaux pâturant, différent de ceux accomplis en coupant les espèces, sens oublier quo le piétinement et le retour des aliments dans le fumier ct l’urine pouvant avoir à long terme, dos effets sur la composition et le rendement du pâturage .
Nous ferons simultanément des mesures sur un pâturage naturel et des petits ruminants de la Station Expérimentale de Gampéla. Pour le pâturage, nous nous intéresserons aux mesures qu’on a trouvées utiles dans l’étude de l’influence des attributs du pâturage sur les performances animales et sur les animaux qui y pâturent : * Quantité de matière sèche ; * Composition floristique, surtout les espèces appétées ; * Composition chimique et valeur nutritive
Nous évaluerons le pâturage en fonction de l’époque et d’une gestion donnée,
Nous utiliserons des animaux en croissance, nourris uniquement par le pâturage pour suivre l’évolution du poids vif ct étudier les gains moyens quotidiens

Version intégrale

Page publiée le 1er mai 2017