Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → < 1990 → Stabilisation et évaluation des populations naines de mil (Pennisetum thyphoÏes. Stapf)

Université de Ouagadougou (1980)

Stabilisation et évaluation des populations naines de mil (Pennisetum thyphoÏes. Stapf)

Diasso, Marie Cecile

Titre : Stabilisation et évaluation des populations naines de mil (Pennisetum thyphoÏes. Stapf)

Auteur : Diasso, Marie Cecile

Université de soutenance : Université de Ouagadougou

Grade : Ingénieur du Développement Rural 1980

Introduction
Les possibilités d’arriver à l’autosuffisance alimentaire et d’espérer par la mêrne occasion accumuler des excédents sont : l’amélioration des techniques culturales et de moyens de travail restés rudimentaires. par un travail de sélection. enfin la création de nouvelles variétés à haut rendement. l’amélioration des variétés locales de mils et de sorghos qui constituent les deux principales cultures du pays,
C’est compte tenu de ces possibilités que l’Institut de Recherche Agronomique(IRAT)a entrepris depuis plusieurs années des travaux ’ d’amélioration variétale.
Les grandes lignes du programme actuel découlent des options prises par l’1RAT en 1964, qui impliquaient l’application d’un programme double,
Le second programme à long terme, vise à obtenir un matériel végétal è haute potentialité pour l’utiliser dans le cadre d’une agriculture plus évoluée, il conduit è modifier le type variétal, dans le sens .... d’un raccourcissement de la taille, d’ou introduction des gènes de nanisme, pour augmenter le rapport grain/paille._ - Le premier à court terme, destiné à améliorer les population, locales, pour augmenter leur productivité sans modifier leur architecturale ni leurs caractéristiques. Ce programme fait appel à des méthodes simples, selection massale, création de synthétique.
L’introduction du mil nain à l’IRAT-Saria date de 1968, les divers rétrocroisements entre mils locaux et mils nains ont aboutis a la création de trois populations naines 7/8 locales, et d’un mil nain 3/4 cal (MHNS 3/4 :) • Dans le cadre de notre stage de 5è année de l’Institut Supérieur Polytechnique, nous avons travaillé sur la stabilisation et évaluation de ces populations naines•

Version intégrale

Page publiée le 27 mai 2017