Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2011 → Analyse de la problématique du fonctionnement des AES de Minta, Saalo et les PMH de Songore et proposition pour leur utilisation optimale

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2011

Analyse de la problématique du fonctionnement des AES de Minta, Saalo et les PMH de Songore et proposition pour leur utilisation optimale

Tokpa Gba Omer

Titre : Analyse de la problématique du fonctionnement des AES de Minta, Saalo et les PMH de Songore et proposition pour leur utilisation optimale

Auteur : Tokpa Gba Omer

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master Spécialisé GSE 2011

Résumé

La République du Mali, dans le souci constant d’améliorer le cadre de vie des populations, a fait de l’accès à l’eau potable l’une des priorités de ses actions de lutte contre la pauvreté. Cet engagement politique s’est matérialisé à travers la décentralisation où l’Etat a rétrocédé des infrastructures d’eau aux collectivités locales qui elles sont devenues les nouveaux maîtres d’ouvrages. Afin d’aider le gouvernement malien dans l’application effective de cette politique, le GWI-Mali a réalisé avec la mairie de Baye, à travers la maitrise d’ouvrage communale, des adductions d’eau sommaire dans les villages de Saalo, de Minta et des PMH dans celui de Songoré dans la région de Mopti au Mali sur le bassin du Sourou. Malheureusement, on constate une faible fréquentation et mobilisation financière autour de ces ouvrages hydrauliques. Des enquêtes ménages et entretiens avec les membres de l’association des usagers d’eau et les autorités villageoises et communales, il ressort de cette étude que prix élevé de vente d’eau, les fréquentes coupures au niveau des AES et la longue attente au niveau des PMH sont les principales causes de la faible fréquentation et mobilisation des ressources financières autour de ces ouvrages hydrauliques, ce qui à la longue ne peut contribuer à assurer la pérennisation des différents systèmes d’approvisionnement en eau potable. Aussi des propositions de solutions applicables ont été faites afin de lever ces causes et permettre aux villages bénéficiaires d’assurer la pérennisation de leurs ouvrages hydrauliques

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 29 novembre 2016