Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2010 → Analyse comparée des qualités microbiologique et physico-chimique des eaux de pluie stockées dans des citernes en Ferro ciment : cas des impluviums de DORI

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2010

Analyse comparée des qualités microbiologique et physico-chimique des eaux de pluie stockées dans des citernes en Ferro ciment : cas des impluviums de DORI

BENGAIBONA Boris Bérenger

Titre : Analyse comparée des qualités microbiologique et physico-chimique des eaux de pluie stockées dans des citernes en Ferro ciment : cas des impluviums de DORI

Auteur : BENGAIBONA Boris Bérenger

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master Spécialisé GSE 2010

Résumé

Le développement de la collecte des eaux de pluie en vue de satisfaire les besoins en eau de boisson se répand de plus en plus dans les ménages au Burkina Faso plus précisément dans la province du Seno. Les dispositifs installés et les conditions d’utilisation peuvent varier d’un ménage à un autre. De plus, l’usage de cette eau est laissé à l’appréciation des bénéficiaires. Vingt six (26) impluviums ont fait l’objet d’une analyse permettant de décrire la qualité physico-chimique et microbiologique de l’eau stockée, le mode de fonctionnement et de traitement de l’eau, les usages effectifs et les pratiques. Des enquêtes menées auprès des ménages ont été complétées par une campagne d’analyse. Les enquêtes menées auprès des ménages ont montré que la qualité de l’eau est appréciée par les bénéficiaires mais de quantité insuffisante et que divers usages sont assurés, boisson, cuisson, mais malgré tout les bénéficiaires continuent à utiliser l’eau de puits et des marres pour d’autres usages domestiques (vaisselles, lessives). Les valeurs obtenues pour les différents échantillons analysés dans les eaux stockées dans 26 impluviums ont été les suivantes : pH (8,9 à 10,6), la température (31,1 à 35,5°C), la conductivité (86,2 à 225μs/cm) ; la turbidité (0 à 86 NTU) , titre alcalimétrique compris entre (0,6 à 4,1°F), _ Le titre alcalimétrique complet (4,5 à 6,5°F), ammonium (0 à 1,36 mg/l). Tous les échantillons (100%) ne sont pas contaminés par Escherichia coli. 100% sont contaminés par des coliformes totaux et 58% par les coliformes thermotolérants. _ De cette analyse, nous avons conclu que l’eau de pluie stockée dans les impluviums en Ferro ciment dans le village de KRYOLLO à Dori, présente des caractéristiques physico chimique et microbiologique non-conformes aux normes de l’OMS sur l’eau de boisson, donc impropre à la consommation. Toutefois, au regard de la difficulté d’accès de ces zones aux sources d’eau potable, des mesures adéquates de prévention des pollutions et autres sources de contamination, ainsi que le traitement de ces eaux doivent être observées. Nous conseillons fortement un traitement préalable au chlore des eaux des impluviums avant leur consommation. Le revêtement intérieur des parois des impluviums peut être envisagé pour étirer les effets de la carbonatation, et réduire ainsi les risques de contamination de l’eau, tant chimique que microbiologique.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 10 octobre 2016