Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → CONTRIBUTION A L’ETUDE DE LA DYNAMIQUE DE LA VEGETATION STEPPIQUE APRES UNE MISE EN DEFENS DE LONGUE DUREE : CAS D’ANBAD ET TASRIRE (PROVINCE DE OUARZAZATE)

INSTITUT AGRONOMIQUE ET VETERINAIRE HASSAN II (2003)

CONTRIBUTION A L’ETUDE DE LA DYNAMIQUE DE LA VEGETATION STEPPIQUE APRES UNE MISE EN DEFENS DE LONGUE DUREE : CAS D’ANBAD ET TASRIRE (PROVINCE DE OUARZAZATE)

BENTALEB Mohamed

Titre : CONTRIBUTION A L’ETUDE DE LA DYNAMIQUE DE LA VEGETATION STEPPIQUE APRES UNE MISE EN DEFENS DE LONGUE DUREE : CAS D’ANBAD ET TASRIRE (PROVINCE DE OUARZAZATE)

Auteur : BENTALEB Mohamed

Etablissement de soutenance : INSTITUT AGRONOMIQUE ET VETERINAIRE HASSAN II

Grade : Ingénieur d’Etat en Agronomie 2003

Résumé
Le présent travail a été réalisé dans 2 stations d’amélioration pastorales dans la province de Ouarzazate : la station de Tasrirte à Taznakhte et la station d’Anbad à Boumalne Dades. L’objectif de l’étude est la caractérisation floristique et écologique des végétations steppiques ainsi que leurs dynamique en relation avec les modes d’utilisation (protection prolongée, parcours libre) Le plateau de Tasrirte reçoit une pluviosité moyenne annuelle de 154 mm (série disponible : 1983-1993). La température moyenne annuelle est de 12°c avec des extrêmes allant de -2.3°C (janvier et février) à 30.8°c (juillet).A Anbad la pluviosité moyenne annuelle est de 172mm (série : 1973-1997), la température moyenne annuelle est de 17°c avec une moyenne des minima du mois le plus froid (janvier) de 1°C, et 35.5°C comme moyenne des maxima du mois le plus chaud (juillet). Pour réaliser ce travail 128 relevés phytoécologiques ont été réalisés dont 54 à Tasrirte et 74 et à Anbad.
Cette étude phytoécologique nous a permis de distinguer les principales formations végétales de la zone :
* à Anbad les formations sont les suivantes : formation à Hammada scoparia ; Stipa parviflora ; Anabasis articulata formation à Hammada scoparia ; Stipagrostis obtus ; Stipa parviflora formation à Hammada scoparia ; Zilla macroptera ; Salsola vermiculata formation à Helianthemum lippii ; Odontospermum pygmaeum ; Shismus barbatus
* à Tasrirte les formations distanguées sont : formation à Artemisia herba-alba, Lygeum spartum. Formation à Stipa parviflora ; Launaea nudicaulis ;Hordeum murinum. formation à Lygeum spartum ; Scorzonera laciniata ;Artemisia herba-alba formation à Artemisia herba-alba ; Stipa parviflora ;Schismus barbatus .
D’autre part l’étude de certains paramètres de la végétation (recouvrement et nombre d’espèce par placette) dans les différents sites (mise en défens et parcours libre) a abouti aux résultats suivants : -comparé aux parcours libres la végétation est plus productive et plus diversifiée dans les mise en défens. on trouve un recouvrement moyen de la végétation de 23,54% dans la mise en défens de Tasrirte contre 16.38% dans le parcours libres et 17.64% contre 13.14 à Anbad.en terme de diversité floristique on trouve en moyen 16.67 espèces différentes par 100m² contre 12.63 espèces respectivement dans et hors mise en défens, et 9.04 espèces contre 6.52 à Anbad. -le parcours de Tasrirte est plus riche en terme de diversité floristique et de production par rapport à Anbad.

Mots clés : Steppe, Dynamique, Mise en défens, Anbad, Tasrirte, Ouarzazate, Relevé

Présentation

Page publiée le 29 mai 2017, mise à jour le 12 janvier 2018