Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1990 → Organisation des travaux à haute intensité de main d’œuvre dans les constructions rurales cas des pistes de desserte au Burkina Faso

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 1990

Organisation des travaux à haute intensité de main d’œuvre dans les constructions rurales cas des pistes de desserte au Burkina Faso

NDEFO NONO Jules

Titre : Organisation des travaux à haute intensité de main d’œuvre dans les constructions rurales cas des pistes de desserte au Burkina Faso

Auteur : NDEFO NONO Jules

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie FI3 1990

Résumé
Pour lutter contre la paupérisation de certaines régions, les travaux à haute intensité de main-d’œuvre par la création d’emplois temporaires ou définitifs, la construction d’infrastructures, visent à augmenter le revenu des populations cibles tout en leur permettant d’acquérir des qualifications sur "le tas". Son action s’appuie sur : - la participation populaire à l’élaboration, l’exécution et l’entretien des infrastructures,- la rémunération de la main-d’œuvre
La conception et le dimensionnement d’une piste obéissent à certaines contraintes telles que le nombre de véhicules/jour, la vitesse de référence et même la nature du terrain traverse par la piste. La construction de la piste exige une organisation des travaux. Celle-ci repose sur le planning et le contrôle de l’exécution des travaux afin de limiter les écarts entre les prévisions et la réalisation et comprimer les coûts. Les avantages de la construction d’une piste par la technologie à haute intensité de main-d’œuvre sont multiples, nous citerons les avantages directs, indirects et sociaux. Malgré le bilan mitigé de la première phase de la construction des piste, au Burkina Faso les travaux à haute intensité de main-d’œuvre constituent un volet de la politique de développement.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 18 mars 2017