Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2005 → Implantation et dimensionnement d’une station de traitement de boues de vidange dans la commune de Ouahigouya

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2005

Implantation et dimensionnement d’une station de traitement de boues de vidange dans la commune de Ouahigouya

DIAGNE Etienne

Titre : Implantation et dimensionnement d’une station de traitement de boues de vidange dans la commune de Ouahigouya

Auteur : DIAGNE Etienne

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie FI3 2005

Résumé

L’urbanisation rapide et continue dans les pays en voies de développement rend de plus en plus difficile la gestion des déchets tels les boues de vidange. La majorité de ces pays ne dispose pas d’un réseau d’égout cause pour laquelle les ouvrages d’assainissement autonomes sont les plus couramment rencontrés. La commune de Ouahigouya au Burkina Faso (pays en voie de développement), n’est pas épargnée par ce mode d’utilisation de système d’assainissement autonome.
Ces ouvrages produisent des boues de vidange et quand ils sont pleins leur contenu est déversé sans traitement ni aucune précaution dans les places publiques (rues), dans ou devant les cours des maisons, dans les champs, dans les jardins des maraîchers, les terrains vagues, dans les cours d’eaux etc., ce qui crée une prolifération des sites de dépotage.
Le but recherché, dans le cadre de cette étude, est de limiter la prolifération des sites de dépotage. Pour atteindre ce but et rendre objectif le choix définitif d’un site, la méthodologie indicative utilisée est l’approche multicritère d’aide à la décision.
A l’issue de cette étude, les deux sites les plus adéquats pour le dépotage des boues de vidange ont été dégagés. Ce sont les sites S7 et S8 se trouvant respectivement sur les axes routiers de Bogoya et de Mopti vers la partie Nord de la commune. Pour la collecte et le transport des boues vidangées manuellement, les trois choix de technologie qui ont été établis sont les charrettes à la traction asine et à traction motorisée et les charrettes remorquées par le camion vidangeur de la mairie. Parmi ces choix la traction motorisée est le choix le plus approprié pour la commune. La filière de traitement utilisée pour les boues de vidange, dans le cadre de cette étude, est le lagunage naturel. Le dimensionnement effectué nous a permis de trouver une superficie d’environs 0.2ha.
Pour favoriser le fonctionnement de la station et pérenniser le mode gestion des boues des mesures d’accompagnement ont été prises à savoir la création d’une mission de suivi, l’application de la législation et de la réglementation sur les rejets des eaux usées et excréta, une campagne de communication destinée à montrer les risques liés à ces rejets.

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 3 novembre 2016