Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Burkina Faso → Concentrated Greywater Treatment by Vermifiltration for Sub-Saharan Urban Poor

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2016

Concentrated Greywater Treatment by Vermifiltration for Sub-Saharan Urban Poor

TIRUNEH ADUGNA AMARE

Titre : Concentrated Greywater Treatment by Vermifiltration for Sub-Saharan Urban Poor

Auteur : TIRUNEH ADUGNA AMARE

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : DOCTOR IN SCIENCES AND TECHNOLOGIES OF WATER, ENERGY AND ENVIRONMENT 2016

Résumé
Les eaux grises concentrées, générées par les populations pauvres en milieu urbain en zone sub-saharienne constituent un problème de sante public lorsqu’elles sont déversée dans les rues ou autres espaces publics sans traitement. Les eaux grises concentré sont l’une des principales causes de la pollution environnementale et constituent un risque sanitaire pour la communauté. Des options locales de traitement, économiquement, socialement et environnementalement acceptées sont nécessaires pour réduire ce risque. Dans cette recherche, modèle de la vermifiltration qui est une technique utilise sur le site de 2iE pour traiter l’eau grise concentrée générée par les populations pauvres en milieu urbain à Ouagadougou. Les conditions de fonctionnement adéquat du système de vermifiltration dans les zones chaudes ont été déterminées par un système d’approvisionnement par batch expérimental sélectionné. Les filtres en PVC de diamètre 200 mm ont été remplis de sciure de bois, de sable et de gravier dans le cadre de cette étude. Les vers de terre localement disponibles tels qu’Eudrilus eugeniae sont inoculés dans les vermifiltres à des fins de comparaison avec l’unité de contrôle. L’objectif de cette étude est d’examiner la faisabilité de la technologie de vermifiltration en tant que méthode de traitement de l’eau grise concentrée générée par les populations pauvres en zone sub-saharienne spécifiquement en climat chaud. Cela a été fait à travers l’étude de la contribution des vers de terre localement disponibles par comparaison avec l’unité de contrôle (sans vers de terre). Différentes charges hydrauliques, ont été testées l’objectivé e’étude est de fournir des réponses aux questions suivant : La vermifiltration peut elle être une technologie d’assainissement pour les pauvres des villes sub-saharienne ? Les vers de terre disponibles localement peuvent aider à l’élimination des polluants ? L’épaisseur et la composition de couche de matériaux filtrant (sciure fine et sable) composant le substrat ont elles un effet sur le treatment ? Le comportement des matériaux filtrant va-t-il changer durant le processes de vermifiltration ? Quels micro-organismes travaillent de concert avec les vers de terre ? Les critères importantes de conception : charge hydraulique et l’effet de la température environnementale ont été évalues. La performance du système a été évaluée par l’efficacité de l’abattement de la pollution measurables à partir des paramètres physico-chimiques (DCOt, DCOd, DBO5, MES, OD, VS, pH and température), de la teneur en nutriments (NH4+, NO3-, NO2-, and PO43-), et de la population de coliformes. Les colonnes de PVC sont ravitailles en batch. Considérant les divers paramètres évalués, une charge hydraulique de 0.5L/batch (quatre par jour) donne une meilleure performance. Dans toutes les expériences, des rendements d’élimination moyenne était > 90% pour DBO5 et les MES, 80%-90% pour DCO, 60%-70% pour NH4+, 40%-50% pour NO3-, 50%-60% pour NO2- et PO43-, et 1-4 U log pour les coliformes. Des résultats obtenus, on peut conclure que le système de experimental peut être appliqué avec succès à sur le terrain quand les conditions environnementales sont similaires à celles de l’étude. Une vermifiltration efficace exige une charge hydraulique d’au moins 64 L.m-2.j-1 mais en dessous de 191 L.m-2.j-1 et de l’ombre. Globalement, cette thèse montre que la vermifiltration peut être une alternative en matière d’assainissement pour traiter les eaux grises concentrée au profit des populations pauvres en zone sub-saharienne.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 28 janvier 2017, mise à jour le 3 juillet 2017