Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → Organisation de la faune édaphique dans deux habitats forestiers de la région d’El Kala : la subéraie et le maquis

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2015

Organisation de la faune édaphique dans deux habitats forestiers de la région d’El Kala : la subéraie et le maquis

Kadi Saara

Titre : Organisation de la faune édaphique dans deux habitats forestiers de la région d’El Kala : la subéraie et le maquis

Auteur : Kadi Saara

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : DOCTORAT L.M.D Spécialité : ECOLOGIE ANIMALE 2015

Résumé
Le présent travail concerne l’étude des peuplements édaphiques dans deux habitats forestiers Subéraie et Maquis de la région d’El Kala (Algérie). La composition et la distribution verticale de la pédofaune ont été analysées dans les trois horizons successifs : la litière et les deux horizons sous-jacents. Les principales variables mesurées sont l’épaisseur de la litière, l’épaisseur et l’ humidité du sol, la température et l’humidité de l’air. Afin d’étudier la résilience de cette faune endogée et sa capacité à se régénérer, des échantillons ont été effectués dans une subéraie incendiée en 2000 et une subéraie incendiée en 2008. La comparaison entre les sites étudiés montre qu’il y a une différence significative entre les peuplements dans la densité de la faune. La densité maximale s’observe dans la formation climacique, suivie de la subéraie incendiée depuis 10 années et le maquis. La densité la plus faible se rencontre dans la subéraie régénérée deux années après incendie

Mots clés  : faune édaphique, subéraie, maquis, résilience, El-Kala, Algérie

Version intégrale

Page publiée le 13 décembre 2016, mise à jour le 26 avril 2018