Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2016 → Les changements climatiques, un nouvel enjeu des relations internationales : impacts et éléments de stratégies d’adaptation au Tchad

Université de Lyon (2016)

Les changements climatiques, un nouvel enjeu des relations internationales : impacts et éléments de stratégies d’adaptation au Tchad

Assoumal Naibi, Sidonie

Titre : Les changements climatiques, un nouvel enjeu des relations internationales : impacts et éléments de stratégies d’adaptation au Tchad

Climate changes, a new challenge in the international relations : impacts and elements of adaptation’s strategies to the Chad

Auteur : Assoumal Naibi, Sidonie

Université de soutenance : Université de Lyon

Grade : Doctorat : Science politique : Lyon : 2016

Résumé
Les changements climatiques bouleversent toute la planète. Leurs impacts écologiques et socio-économiques sont une menace pour tous les pays, surtout ceux en voie de développement. Depuis 1990, la communauté internationale a pris conscience de ce phénomène et les pays développés sont pointés du doigt pour en être des responsables. Par conséquent, ils doivent fournir des efforts financiers et technologiques pour aider les pays les moins avancés à s’adapter. Aujourd’hui, les changements climatiques représentent un enjeu des relations internationales et sont abordés dans presque toutes les réunions internationales. Cependant, la gouvernance climatique mondiale peine à se mettre en place malgré les efforts accomplis par la communauté internationale. Les conférences sont le théâtre de rapports de force entre les États où prévalent les intérêts nationaux, souvent contradictoires. Les impacts des changements climatiques étant localisés, le Tchad apparaît comme un pays vulnérable, aux conséquences graves : avancée du désert, sécheresse, inondations, perte de biodiversité, appauvrissement des sols et diminution des ressources en eau, qui entrainent la baisse de la production agricole, l’insécurité alimentaire, les maladies, les conflits et les déplacements des populations. Bien que le Tchad soit mobilisé pour lutter contre les changements climatiques, il manque des capacités nécessaires pour relever ce défi. Cette thèse considère la zone sahélienne comme une des plus pertinentes pour l’analyse précise de ces impacts et pour la proposition de stratégies mieux adaptées pour lutter contre les changements climatiques. Il s’git de mesures d’atténuation et d’adaptation qui consistent à mettre en oeuvre des politiques nationales plus innovantes et plus ciblées, à créer de nouvelles infrastructures dans les secteurs des transports, des télé-communications, de l’énergie, et à impliquer l’ensemble des acteurs concernés.

Mots clés : Changements climatiques ; Environnement ; Vulnérabilité ; Impacts ; Stratégies d’adaptation ; Agriculture ; Tchad

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 5 novembre 2016, mise à jour le 3 janvier 2017