Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 1991 → Etude de la faisabilité de l’exhaure de l’eau sur le site de Douna, secteur P, par transformation d’énergie hydraulique

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 1991

Etude de la faisabilité de l’exhaure de l’eau sur le site de Douna, secteur P, par transformation d’énergie hydraulique

TOUNKARA Mahamadou

Titre : Etude de la faisabilité de l’exhaure de l’eau sur le site de Douna, secteur P, par transformation d’énergie hydraulique

Auteur : TOUNKARA Mahamadou

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie FI3 1991

Résumé

La plaine de DOUNA est subdivisée en plusieurs secteurs suivant le type d’assolement. L’un d’entre eux, le secteur P, est situé à une altitude supérieure à la côte du plan d’eau normal dans le barrage, ce qui fait qu’il ne peut pas être irrigué gravitairement comme l’est le reste de la plaine. Son irrigation passe nécessairement par la création d’une station de pompage thermique, ce qui se traduirait par des coûts d’exploitation différents du reste du périmètre.
Vu le coût de réalisation de cette station et les charges réccurentes qui en résultent, il s’est avéré nécessaire d’étudier d’autres alternatives. Le réseau d’irrigation de la partie de la plaine actuellement aménagée comporte un certain nombre de chutes non négligeables (au nombre de trois) proches du secteur P.
L’idée générale de ce travail de mémoire consiste donc à utiliser l’énergie hydraulique de ces chutes pour faire fonctionner ces appareils appelés Transformateurs d’Energie Hydraulique (T.E.H) afin de relever l’eau jusqu’à une altitude suffisante pour irriguer le secteur P. Dans cette hypothèse, après une étude approfondie du système TEH et de son mode d’installation, une estimation de coûts de réalisation des deux solutions permettra de savoir s’il est possible de le substituer à la solution initialement prévue par le projet. Dans le cas contraire, une combinaison des deux systèmes pourra être étudiée

Présentation du mémoire (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 19 mai 2017