Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2016 → Impact des marchés ruraux sur le flux de bois et la déforestation dans le bassin d’approvisionnement de Bamako

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2016

Impact des marchés ruraux sur le flux de bois et la déforestation dans le bassin d’approvisionnement de Bamako

Semar D

Titre : Impact des marchés ruraux sur le flux de bois et la déforestation dans le bassin d’approvisionnement de Bamako

Auteur : Semar D

Etablissement de soutenance : Co-accréditation Université Paul Valéry de Montpellier, CIHEAM-IAMM

Diplôme : Master 2. Gestion des territoires et développement local. 2016

Résumé
Au Mali, les sources d’énergie domestique sont essentiellement le bois et le charbon de bois. Ces combustibles sont utilisés pour la cuisson des aliments en milieu rural comme en milieu urbain. Le bois provient des jachères, des savanes et forêts naturelles du Mali et fait pesé de lourdes menaces sur les ressources forestières. En 1998, le gouvernement malien, avec l’appui de la Banque Mondiale a initié une réforme du secteur forestier – la Stratégie Energie Domestique – visant à réguler les flux de bois de feu autour des principales villes du pays et à réduire la déforestation. Les outils principaux de cette stratégie ont été les Marchés Ruraux de Bois (MRB) : institutions villageoises auxquelles ont été délégués la responsabilité de gestion des zones d’exploitations, le respect de normes de coupe, la vente du bois et le paiement des taxes forestières. Ce présent travail a pour objectif d’analyser l’impact des Marchés Ruraux sur l’évolution des flux de bois et la déforestation dans le bassin d’approvisionnement de Bamako. L’analyse a porté sur des données d’enquêtes aux entrées de Bamako faites en 2000 et 2015 et sur des images satellites à très haute résolution acquises entre 2000 et 2014. Les travaux statistiques de cartographie et de photo-interprétation ont été réalisés sous R, QGIS et Google Earth Pro. Les résultats montrent d’une part que les zones de prélèvement de bois autour de Bamako se sont réorganisées au détriment des Marchés Ruraux ; d’autre part, ils montrent également que toutes choses étant égales par ailleurs, la déforestation a été plus importante dans les marchés ruraux que dans les autres villages.

Mots-clés : BOIS DE CHAUFFAGE ; CHARBON DE BOIS  ; DEBOISEMENT  ; VENTE ; CONSOMMATION ; INSTITUTION ; MALI

Présentation (Catalogue MeditAgri)

Page publiée le 9 décembre 2016, mise à jour le 13 novembre 2017