Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2010 → Caractérisation phénotypique et génétique de la population ovine du sud ouest Tunisien

Université de Carthage (INAT) 2010

Caractérisation phénotypique et génétique de la population ovine du sud ouest Tunisien

Khaldi Zahrane

Titre : Caractérisation phénotypique et génétique de la population ovine du sud ouest Tunisien

Auteur : Khaldi Zahrane

Etablissement de soutenance : Université de Carthage Institut National Agronomique de Tunisie

Grade : Doctorat 2010

Résumé
Le présent travail s’est intéressé à la caractérisation de la variabilité phénotypique de la population ovine distribuée dans la région du Sud Ouest de la Tunisie. L’étude a porté sur l’analyse conjointe des caractères quantitatifs et qualitatifs de 987 animaux de trois races ovines dont deux races locales (Barbarine (BAR) et Queue Fine de l’Ouest (QFG et QFT)) et une race exotique d’origine marocaine (D’man (DMN)).
Les résultats des caractères quantitatifs (hauteur au garrot (HG), longueur du corps (LC), périmètre thoracique (PT), poids des mâles (P♂) et poids des femelles (P♀)) ont montré une supériorité significative de la race Queue Fine par rapport aux deux autres races. Pour les caractères qualitatifs, les résultats ont montré qu’au niveau de la couleur de la robe, corne et pendeloques des races Barbarine et Queue Fine de l’Ouest, la couleur blanche est dominante alors que chez la race D’man les couleurs sont variées. Généralement, les femelles des trois races sont mottes. Seuls les mâles de race Queue Fine de l’Ouest sont cornus. La race Barbarine se distingue des autres races par l’absence totale de pendeloques. Chez les deux autres races, l’absence de pendeloques est le caractère dominant.
Les distances génétiques calculées sur la base de ces caractères quantitatifs montrent que les distances trouvées entre les couples Barbarine–D’man et Queue Fine de l’Ouest-D’man sont supérieures à celles trouvées entre les couples Barbarine-Queue Fine de l’Ouest.

Document source (Fichier des thèse soutenues (INAT) )

Article lié

Page publiée le 15 janvier 2017, mise à jour le 27 novembre 2019