Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → ETUDE SEDIMENTOLOGIQUE DU REMPLISSAG DE LA LAGUNE DE SIDI MOUSSA (CÔTE ATLANTIQUE MAROCAINE) CARACTERISATIONS GRANULOMETRIQUE, MINERALOGIQUE ET GEOCHIMIQUE

Université Chouaib Doukkali El Jadida (2003)

ETUDE SEDIMENTOLOGIQUE DU REMPLISSAG DE LA LAGUNE DE SIDI MOUSSA (CÔTE ATLANTIQUE MAROCAINE) CARACTERISATIONS GRANULOMETRIQUE, MINERALOGIQUE ET GEOCHIMIQUE

Maanan, Mohamed

Titre : ETUDE SEDIMENTOLOGIQUE DU REMPLISSAG DE LA LAGUNE DE SIDI MOUSSA (CÔTE ATLANTIQUE MAROCAINE) CARACTERISATIONS GRANULOMETRIQUE, MINERALOGIQUE ET GEOCHIMIQUE

Auteur : Maanan, Mohamed

Université de soutenance : Faculté des Lettres Université Chouaib Doukkali El Jadida Maroc

Grade : Doctorat en Géologie 2003

Résumé
La lagune de Sidi Moussa (côte atlantique marocaine) est séparée de l’océan par un cordon de dunes consolidées. Son bassin versant est constitué des terrains de crétacé et de plioquaternaire. Le régime hydrologique se caractérise par une alimentation essentiellement marine qui prédomine sur les apports continentaux. Le climat est de type méditerranéen sous influence océanique. L’approche morphologique de la lagune, basé d’une part, sur les photos d’interprétions et d’autre part, par les observations in situ montre l’existence de quatre unités morphologiques : 1- la zone de la passe principale et le delta interne de marée, 2- Chenal, la zone intertidale et les schorres, 3- les marais salants et 4- le cordon littoral. L’étude sédimentologique, minéralogique et géochimique de la couverture récente montre l’existence de deux domaines : - Un domaine à influence marine prépondérante, situé dans la zone aval de la lagune, caractérisé par des faciès sableux pauvres en éléments métalliques et en matière organique et riches en strontium et en carbonates d’origine biogénique. - Un domaine typiquement lagunaire, situé dans la zone amont de la lagune, caractérisé par des faciès silteux à silto-argileux riches en métaux lourds et en matière organique et pauvres en strontium et en carbonates. L’étude des caractères sédimentologiques, minéralogiques et géochimiques des carottes permet de retrouver les deux ensembles précités superposés dans les carottes avec à la base un faciès à dominance marine littorale qui caractérise un milieu ouvert et au sommet un faciès typiquement lagunaire qui caractérise un milieu relativement fermé. Cette évolution verticale des faciès tend vers un comblement lagunaire, ce qui est en accord avec le schéma évolutif des lagunes proposées par Bird 1994. Toute fois les teneurs en éléments métalliques des sédiments restent inférieures aux teneurs observées dans d’autres systèmes lagunaires similaires au Maroc tel que Oualidia, la lagune de Nador, ou en Europe (lagune de Venise, lagune d’Arca

Mots clés : Maroc - lagune de Sidi Moussa - sédimentation - minéralogie - géochimie - modèle deBird (1994) - pollution métallique - bruit de fond géochimique.

Annonce (Archives ouvertes)

Version intégrale

Page publiée le 10 mars 2008, mise à jour le 10 janvier 2018