Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → Analyse comparée des différentes politiques au Burkina Faso visant à différencier la qualité du coton pour mieux le valoriser sur le marché

CIHEAM-IAM Montpellier (2008)

Analyse comparée des différentes politiques au Burkina Faso visant à différencier la qualité du coton pour mieux le valoriser sur le marché

Diallo, Lamine

Titre : Analyse comparée des différentes politiques au Burkina Faso visant à différencier la qualité du coton pour mieux le valoriser sur le marché

Auteur : Diallo, Lamine

Etablissement de soutenance : CIHEAM-IAM Montpellier

Grade : Master of Science (MS) 2008

Résumé
Pour faire face à la baisse tendancielle des cours du coton depuis 2000, des politiques de différenciation sont mises en oeuvre au niveau du continent africain. Pour le Burkina Faso, cinq initiatives existent, dont deux sont en cours d’élaboration. Les initiatives effectives sont le coton équitable, le coton bio équitable et les marques L8-F8. Quant à celles en cours, il s’agit du Better Cotton Initiative et du Cotton made in Africa. Cette étude, dont l’objectif était de faire un état des lieux sur les initiatives au Burkina Faso, a permis ainsi de répondre aux questions suivantes : la différenciation du coton burkinabé permet-elle d’augmenter le niveau de prix comparativement à celui du coton conventionnel ? Quelles sont les démarches existantes et comment s’organisent-elles ? Ces initiatives répondent-elles à la question de la production durable du coton au Burkina Faso et à la problématique de la qualité du coton fibre de plus en plus décriée ? Ces initiatives ont été caractérisées avec leurs acteurs respectifs, les avantages et les contraintes de chacune ont été identifiées et enfin une comparaison entre initiatives a été effectuée. L’analyse comparative des bénéfices et des inconvénients fait ressortir un dénominateur commun : elles permettent toutes une production durable (sociale, écologique et économique) du coton dans les zones du Burkina Faso où elles sont appliquées. L’analyse comptable comparée entre les marques de coton L8-F8, le coton équitable, le coton bio équitable, le coton Bt et le coton conventionnel nous a permis de dégager des estimations chiffrées. En terme de rentabilité pour le producteur, seuls le coton bio équitable et le coton équitable ont un prix minimum d’achat garanti (supérieur à celui du coton conventionnel) et une prime équitable sociale, ce qui permet un meilleur revenu au producteur et à son groupement. Les marques de coton L8-F8 bénéficient d’une plus grande attention en termes de qualité même si elles n’offrent pas de prix garanti, il peut à terme s’ouvrir à un plus large marché. Ces premières estimations méritent d’autres recherches. Par ailleurs, le Cotton made in Africa ne sera mis en oeuvre que courant 2008 au Burkina Faso et Better Cotton Initiative à l’horizon 2010, car ce coton doit être défini par les acteurs eux-mêmes

Mots-clés : BURKINA FASO ; COTON ; ANALYSE COUT AVANTAGE ; COMMERCE EQUITABLE ; PRODUIT BIOLOGIQUE ; DIFFERENCIATION DES PRODUITS ; SEGMENTATION DU MARCHE ; QUALITE ; FILIERE ; DURABILITE ; COUT DE PRODUCTION ; PRIX

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Version intégrale

Page publiée le 31 janvier 2017, mise à jour le 12 novembre 2017