Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mauritanie → Projet de Renforcement de la résilience des populations face à l’insécurité alimentaire des villages autour du barrage d’Erraih (Mauritanie)

2016

Projet de Renforcement de la résilience des populations face à l’insécurité alimentaire des villages autour du barrage d’Erraih (Mauritanie)

Mauritanie

Titre : Projet de Renforcement de la résilience des populations face à l’insécurité alimentaire des villages autour du barrage d’Erraih (Mauritanie)

Pays : Mauritanie

Numéro projet : MAU/SGP/OP6/Y1/CORE/LD/16/04

Domaine : Land Degradation

Durée : 6/2016 — 7/2017

Bénéficiaire : Globe

Présentation
La zone d’intervention du projet se situe dans le triangle dit de la pauvreté, où les conditions climatiques sont sévères, du fait de la rareté et de l’irrégularité des pluies. L’action proposée, consiste à la réhabilitation du barrage d’Erraith, d’une longueur de 2500 m, sur une largeur de 2000 m, construit en 1986 par les populations locales, sans appui extérieur. Il ne dispose pas d’un ouvrage de régulation. Le barrage est exploité par environ 1500 ménages. Actuellement, il n’est pas mis en valeur et ce, du fait de l’existence d’une grande brèche (ouverture) des suites d’une forte pluie. Les difficultés actuelles du barrage, sont consécutives à l’absence des ouvrages d’évacuations des eaux de crue excédentaires ou d’un déversoir pour résister aux excédents de crue qui sont enregistrés au cours des périodes de fortes précipitations qui apparaissent de plus en plus à la suite des changements climatiques et la survenance des phénomènes climatiques extrêmes. En plus de son exploitation, le barrage permet la recharge de la nappe phréatique, qui conditionne l’approvisionnement en eau des populations et de leur bétail. Les témoignages des exploitants du barrage ont révélé que les différentes parties du barrage sont annuellement endommagées et deviennent fragiles nécessitant la construction des ouvrages modernes, en béton armé, incorporés dans son remblai. Jusque là, les réfections réalisées sont faites manière artisanale sans aucun compactage du tout. Il faut aussi noter que les travaux demandés doivent comporter, en plus de la construction des ouvrages d’évacuation de crue, un compactage pour remédier aux déficiences et aux malfaçons qui sont souvent à l’origine des dégâts constatés sur le barrage. Un renforcement des capacités de la communauté bénéficiaire en technique de conservation des eaux et sols et en défense et restauration des sols est également prévue. A cela, s’ajoute un appui et en intrants aux femmes de la coopératives maraîchère du village de Mabrouk.

Financement
Grant Amount (GEF Small Grants Programme) : US$ 21,467.00
Co-Finanshing Cash : US$ 47,557.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 18,604.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 6 mai 2017, mise à jour le 23 mai 2018