Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Sécurité et développement au nord Mali - Phase II

2016

Sécurité et développement au nord Mali - Phase II

Mali

Agence Française de Développement

Titre : Sécurité et développement au nord Mali - Phase II

Numéro de projet : CML1386

Date d’identification validée : 10/02/2016

Pays de réalisation : Mali

Bénéficiaire : REPUBLIQUE DU MALI

Descriptif
Le projet Sécurité humaine et Développement au Nord du Mali – phase 2 (SHDNM 2) vise à contribuer à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, en soutenant la réalisation d’infrastructures locales à mise en œuvre simple et rapide, destinées à répondre aux besoins les plus urgents exprimés par les populations des régions du Nord du Mali. Il prend la suite du projet SDNM 1, projet d’un montant de 1 M€ (750 000 € financement AFD et 250 000 € financement du gouvernement du Mali) qui a permis la réalisation en 2016 d’infrastructures (piste, centres de santé, ouvrages hydrauliques ...) dans la région de Kidal.

Objectifs
Le projet SHDNM 2 s’inscrit dans la continuité du projet SDNM 1 en étendant son champ géographique initial, la région de Kidal, à cinq autres régions : Tombouctou, Gao, Ménaka et Taoudéni (ces deux dernières ayant été créées récemment), et la partie de la région de Mopti située en zone rouge. Ses objectifs sont les suivants : * - Contribuer au rétablissement du lien social, de la confiance et du dialogue inclusif entre communautés précédemment opposées et/ou divisées, notamment au travers d’un processus participatif de sélections des projets et au rétablissement des échanges autour des infrastructures réalisées ; * - Satisfaire les besoins les plus urgents exprimés par les communautés, en particulier les plus isolées du fait de l’insécurité ;* - Soutenir le redémarrage de l’activité économique et fournir des opportunités d’emploi, notamment à travers l’approche HIMO ; * - Permettre l’investissement public dans des zones fragilisées par le conflit, où l’Etat est peu présent, et favoriser le retour de la légitimé de l’action publique

Financement
Montant global du projet : 19 000 000,00 €
Concours AFD : 5 000 000,00 €
Forme de concours : Subvention

Présentation (AFD)

Page publiée le 13 août 2017