Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Télédétection et analyse des dépérissements des forêts Naturelles en zone semi-aride (Djelfa)

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach 2015

Télédétection et analyse des dépérissements des forêts Naturelles en zone semi-aride (Djelfa)

DEROUECHE, Houda

Titre : Télédétection et analyse des dépérissements des forêts Naturelles en zone semi-aride (Djelfa)

Auteur : DEROUECHE, Houda

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Doctorat en Sciences Agronomiques 2015

Résumé
L’étude de l’évolution spatio-temporelle des massifs forestiers de la région de Dejlfa a été conduite par les méthodes de classification des images satellitaires au cours de la période allant de 1972 à 2009. Cette analyse diachronique relative aux espaces forestiers de la région de Djelfa sur une durée de 37 ans, a montré une régression de 24% au cours du temps. Les informations par pixels restent les plus significatifs. L’analyse des images satellites et les prospections régulières au terrain nous ont permis de noter un déclin très prononcé dans certains sites que dans d’autres. Le massif forestier du Senalba Chergui reste le plus menacé de dégradation. Parmi les causes des dépérissements enregistrées, les scolytes, particulièrement l’hylésine destructeur de pins, Tomicus destruens a un rôle conséquent sur la mortalité des arbres de pin d’Alep. Une stratégie d’attaque et de répartition s’effectue au cours du temps en relation avec les conditions environnementales

Mots clés : Télédétection, Dépérissement, Scolytes, Pin d’Alep, Djelfa.

Présentation (ENSA)

Version intégrale (22,64 Mb)

Page publiée le 4 février 2017