Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → Etude minéralogique et micromorphologique de sols alluviaux de la Région de Guerrara (W. Ghardaïa)

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach (2007)

Etude minéralogique et micromorphologique de sols alluviaux de la Région de Guerrara (W. Ghardaïa)

AOUAM, Hassene

Titre : Etude minéralogique et micromorphologique de sols alluviaux de la Région de Guerrara (W. Ghardaïa)

Auteur : AOUAM, Hassene

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Magister en Sciences Agronomiques 2007

Résumé
Les analyses minéralogiques et micromorphologiques des sols alluviaux de Dayet El-Amied dans la région de Guerrara ont permis de mettre en évidence l’alternance de périodes arides/semi-arides donnant naissance à une succession de couches sableuses et de couches sablo-loameuses. L’homogénéité qualitative du cortège minéralogique, montre que les accumulations ont une même source d’apport, il s’agit du bassin versant de Guerrara dominé par les grés rouges. Le bon état de cristallinité du cortège argileux indique une origine allochtone de ces alluvions. La prédominance de la palygorskite avec une moyenne dépassant les 53%, avec des teneurs plus élevées dans les couches sableuses, montre que celles-ci seraient formées pendant les périodes arides tandis que les couches sablo-loameuses seraient formées durant les périodes semi-arides. Le quartz qui présente l’essentiel des sédiments (plus de 90% de moyenne) évolue de façon antagoniste avec le reste des minéraux, composés essentiellement de calcite et de phyllosilicates (avec plus de 6% de moyenne), indiquant ainsi deux voies d’apport, éolienne et hydrique. La caractérisation des sources sédimentaires nous a montré que la fraction sableuse (>50μm) est transportée essentiellement par voie éolienne tandis que la fraction limoneuse et le calcaire total sont plutôt déplacés par voie hydrique (crues). L’altération chimique des sédiments est plutôt faible, comme le montre la prédominance des argiles primaires (illite, chlorite et palygorskite) avec plus de 85% de moyenne, sur les minéraux secondaires (kaolinite et smectite).

Mots clés : sols alluviaux, micromorphologie, minéralogie, désert, zones arides, daya, paléosols, paléopédologie, péleoclimat, changements climatiques, argile, traits pédologiques.

Présentation (ENSA)

Version intégrale (1,39 Mb)

Page publiée le 3 mai 2018