Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → 2016 → Dépérissement du cèdre de l’atlas dans la Cédraie de Chréa (Algérie) Approche climatique et phytopathlogique

Editions Universitaires Européennes (2016)

Dépérissement du cèdre de l’atlas dans la Cédraie de Chréa (Algérie) Approche climatique et phytopathlogique

Abderrahmane Fettah

Titre : Dépérissement du cèdre de l’atlas dans la Cédraie de Chréa (Algérie) Approche climatique et phytopathlogique

Auteur (s)  : Abderrahmane Fettah
Editeur  : Editions Universitaires Européennes
Date de parution : 15.12.2016
Pages : 180

Présentation
Le cèdre de l’atlas (Cedrus atlantica M.), espèce endémique de l’atlas Algérien, menacé ces dernières décennies par le dépérissement dans son aire optimal de développement. Les facteurs peuvent être multiples et les risques semblent être assignés au climat. L’étude des variations climatiques montre une hausse des températures mensuelles et une baisse des précipitations annuelles, le climat parait avoir un rôle majeur d’une part comme facteur prédisposant, et d’autre part comme facteur déclenchant et même aggravant du phénomène. Nous assistons également à un glissement spatio-temporel de l’étage bioclimatique du perhumide à hiver frais au subhumide à hiver doux. L’évaluation des arbres présentant des symptômes de défoliation a permis de révéler cinq classes, allant de 25% à la mort totale des sujets atteints. 731 sujets sont inventoriés réparties sur différents paramètres mésologiques. Les moyennes et fortes pentes de 12 à 60% ainsi que les altitudes de 1300 à 1600m marquent les valeurs les plus élevées d’arbres dépéris. Pas de corrélation entre la défoliation - la mort – et la présence de champignons pathogènes lignivores. 13% du total inventorié été lié à l’action anthropique.

Annonce de l’ouvrage et achat (€ 64,90 en 2017)

Page publiée le 10 mai 2017, mise à jour le 4 décembre 2017