Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2009 → Place de l’entomofaune dans l’arthropodologie de trois stations forestières dans la région de Larbâa Nath Irathen. (Tizi-Ouzou).

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach (2009)

Place de l’entomofaune dans l’arthropodologie de trois stations forestières dans la région de Larbâa Nath Irathen. (Tizi-Ouzou).

FERNANE, Ali

Titre : Place de l’entomofaune dans l’arthropodologie de trois stations forestières dans la région de Larbâa Nath Irathen. (Tizi-Ouzou).

Auteur : FERNANE, Ali

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Magister en Sciences Agronomiques 2009

Résumé
L’inventaire quantitatif et qualitatif de l’entomofaune est réalisé dans trois stations forestières dans la région de Larbaâ Nath Irathen (36° 38’ à 36° 39’ N ; 4° 12’ à 4° 15’ E), à étage bioclimatique sub- humid, à hivers tempéré. L’inventaire entomofaunistique est réalisé grâce à quatre techniques d’échantillonnage, celle du filet fauchoir, des pots Barber, des pièges jaunes et des quadrats. Un total de 3263 individus repartis entre 714 espèces sont capturés dans les trois stations. Ainsi, 1394 individus répartis entre 366 espèces sont capturés dans la forêt de chêne vert. Dans le maquis à arbousier, 888 individus répartis entre 245 espèces sont capturés. Et enfin, 981 individus répartis entre 175 espèces au niveau de la forêt de chêne liège. La classe des Insecta offre la richesse la plus importante, (93,45 %) au niveau de la forêt de chêne vert, (89,59 %) au niveau du maquis à arbousier et (86,67%) dans la forêt de chêne liège. Trois ordres dominent au niveau de la forêt de chêne vert, se sont : Les Hymenoptera (46,48 %) ; Heteroptera (36 %) ; Diptera 29,29 % et les Orthoptera (25 %). Les Hymenoptera dominent également au niveau du maquis à arbousier avec 42,10 % suivi par les Coleoptera (35,41 %) et les Heteroptera (29,14 %). Deux ordres apparaissent dominants au niveau de la forêt de chêne liège, les Hymenoptera (43,83 %) et les Coleoptera (12,85 %).Les espèces offrant une plus grande richesse au niveau de la forêt de chêne vert sont : Pezotettix giornaï (20,23 %), Aphaenogaster testacio pillosa (12,19 %),Cyclorrhapha sp.2 (11,58 %) et Capsidae sp.4 (8 %). Dans le maquis à arbousier, il ya Cataglyphis bicolor (36,29 %), Aphididae sp.ind. (9,17 %), Capsidae sp.1 (8,61 %) et Tetramorium sp. (6,84 %). Au niveau de la forêt de chêne liège, il ya également quatre espèces, se sont : Cataglyphis bicolor (27,41 %), Aranea sp.5 (13,76 %), Aphaenogaster testacio pillosa (12,25 %) et Pezotettix giornaï (13,64 %).

Mots clés : Inventaire ; Filet fauchoir ; Pot Barber ; Pièges jaunes ; Quadrats ; Forêt ; Chêne vert ; Maquis à arbousier ; Chêne liège ; Larbaâ Nath Irathen

Présentation (ENSA)

Version intégrale (2,33 Mb)

Page publiée le 27 février 2017