Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → Evaluation de la variabilité chez quelques Lignées et populations de luzernes annuelles (Medicago sp.) en milieu salé (station de Hmadna, Relizane)

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach (2007)

Evaluation de la variabilité chez quelques Lignées et populations de luzernes annuelles (Medicago sp.) en milieu salé (station de Hmadna, Relizane)

KADRI, Adel

Titre : Evaluation de la variabilité chez quelques Lignées et populations de luzernes annuelles (Medicago sp.) en milieu salé (station de Hmadna, Relizane)

Auteur : KADRI, Adel

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Magister en Sciences Agronomiques 2007

Résumé
Afin de suivre le comportement des medics dans un milieu réputé pour sa salinité (Station de Hmadna, Relizane) nous avons choisi un nombre important de populations (40) et lignées (17) appartenant à 6 espèces différentes du genre Medicago. Ces espèces ont des origines géographiques et climatiques très diverses, locales et introduites, ce qui permet d’avoir un large spectre de comparaison. Les espèces étudiées sont disposées sur deux sites, l’un salin à très salin (site R10) et l’autre légèrement salin (site A) afin de tester leur comportement vis-à-vis d’un gradient de salinité très variable dans le temps et dans l’espace. En parallèle, des essais ont été réalisé (In Situ) afin de tester la résistance vis à vis du stress salin (700 Mmol) d’une collection autochtone de souches bactériennes (241 souches) naturelles isolées à partir de populations algériennes de M ciliaris et M. intertexta. Les résultats obtenus ont montré qu’il existe une très grande variabilité inter et intra spécifique qui s’illustre par des réponses différentes à la salinité entre et au sein de la même espèce. Ce qui nous offre des possibilités de choix très large, pour sélectionner un matériel végétal adapter aux différentes régions. La comparaison entre les deux sites met en évidence une baisse assez conséquente pour les valeurs des différents caractères étudiées, mis à part quelques espèces qui se sont distingués de leurs groupes respectifs et ont données des résultats très intéressants (A20, I756 , C242…). Plusieurs souches de rhizobium ont données un potentiel de résistance à la salinité très important et peuvent être prises en compte ultérieurement dans des essais qui testent le comportement du couple Plante-bactérie et non séparément.

Mots clés : Medicago ; salinité ; rhizobium ; variabilité ; lignées ; populations

Présentation (ENSA)

Version intégrale (0,77 Mb)

Page publiée le 5 avril 2017