Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 1995-1999 → EVALUATION DE LA VARIABILITE AU NIVEAU DES GOUSSES ET DES GRAINES DE POPULATIONS DE DIFFERENTES ESPECES DE LUZERNES ANNUELLES

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach (1999)

EVALUATION DE LA VARIABILITE AU NIVEAU DES GOUSSES ET DES GRAINES DE POPULATIONS DE DIFFERENTES ESPECES DE LUZERNES ANNUELLES

SENHADRI MAAMRI, F.

Titre : EVALUATION DE LA VARIABILITE AU NIVEAU DES GOUSSES ET DES GRAINES DE POPULATIONS DE DIFFERENTES ESPECES DE LUZERNES ANNUELLES

Auteur : SENHADRI MAAMRI, F.

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Magister en Sciences Agronomiques 1999

Résumé
Nous avons entrepris de réaliser cette double étude afin dévaluer la variabilité chez quatre espèces annuelles du genre Medicago, pour deux générations successives ; la première étant issue du milieu d’origine. Les analyses effectuées font ressortir des différences très hautement significatives entre les populations pour la majorité des caractères pris en compte. Il en ressort aussi que la variabilité intra population est globalement plus élevée chez les caractères des gousses par rapport à ceux des graines : elle est plus importantes chez le matériel issu du milieu d ’origine par rapport au matériel de multiplication. Il en de même pour la variabilité inter population. pour les caractères biométriques considérés, il apparaît que le matériel de multiplication se distingue par des valeurs relativement plus importantes (sauf pour le poids des gousses) par rapport au matériel issu du milieu d’origine. Les corrélations ont mis en évidence des relations positives entre les caractères des gousses et ceux des graines entre eux. Il semble également que les gousses et les graines les plus petites et les plus légères proviendraient de hautes latitudes et que les populations ayant les gousses et les graines les plus volumineuses et les plus lourdes soient originaires des lieux les plus arrosés. Les analyses en composantes principales font ressortir des groupes de populations qui se distinguent par des gousses et des graines ayant des poids et des tailles élevées et provenant de basses altitudes des lieux recevant des quantités de pluie les importantes par rapport aux populations dont les gousses et les graines sont petites et légères et qui sont originaires des régions sèches et /ou de hautes altitudes

Mots clés : Medicago, variabilité, intra population, inter population, matériel issu du milieu d’origine, matériel de multiplication, biométrie, gousses, graines, populations.

Présentation (ENSA)

Version intégrale (1,79 Mb)

Page publiée le 16 février 2019