Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2016 → De l’appréhension de l’impact au conseil aux exploitations familiales : résultat d’un diagnostic des besoins en suivi-évaluation de l’ONG Aide au Développement Gembloux Afrique de l’Ouest, dans la région de Thiès (Sénégal)

Institut Polytechnique Saint Louis (IPSL) 2016

De l’appréhension de l’impact au conseil aux exploitations familiales : résultat d’un diagnostic des besoins en suivi-évaluation de l’ONG Aide au Développement Gembloux Afrique de l’Ouest, dans la région de Thiès (Sénégal)

GASSER MORLAY, Julien

Titre : De l’appréhension de l’impact au conseil aux exploitations familiales : résultat d’un diagnostic des besoins en suivi-évaluation de l’ONG Aide au Développement Gembloux Afrique de l’Ouest, dans la région de Thiès (Sénégal)

Auteur : GASSER MORLAY, Julien

Etablissement de soutenance : Institut Polytechnique Saint Louis (IPSL)

Grade : Ingénieur ISTOM 2016

Résumé
Le développement rural est en perte de vitesse. Des solutions sont envisagées pour remédier, notamment en Afrique de l’Ouest, au désintéressement des bailleurs de fonds dans le domaine. Améliorer la connaissance du quotidien des exploitations familiales pour apporter une aide correspondant réellement à leurs besoins, en est une, améliorant ainsi théoriquement l’efficience des projets de développement. Des observatoires des exploitations familiales ont été mis en place. En contrepartie des questionnaires souvent longs et indigestes, ils pratiquent un conseil agricole, indispensable dans un pays comme le Sénégal, dont l’agriculture est en crise. L’ONG ADG AO a décidé depuis 2010 de participer à ces observatoires, en adossant à leur dispositif une réflexion sur leur impact. L’outil qui en a résulté, le SEF, s’est révélé trop lourd et n’a finalement pas été reconduit. Il répondait à des attentes diverses d’acteurs tout aussi divers. Lors de la présente mission de diagnostic des besoins en suivi/évaluation d’ADG au Sénégal, ses objectifs ont été circonscrits à l’appréhension de l’impact, au suivi des exploitations, le tout également adossé à un conseil agricole. Ces notions ont comme clé de voûte la résilience alimentaire, principe au cœur du nouveau dispositif. Celui-ci est composé d’une première partie semi-quantitative de diagnostic d’exploitation, aboutissant à une typologie des exploitations de la zone, et d’une seconde partie qualitative pour capter les stratégies de résilience alimentaire de ces-dites exploitations, et des situations de vulnérabilité auxquelles elles font face. Il a été testé, une typologie

Mots clés : AIDE AU DEVELOPPEMENT / CONSEIL AUX EXPLOITATIONS FAMILIALES / EVALUATION / EXPLOITATION FAMILIALE / RESILIENCE / SENEGAL / THIES

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 23 février 2017, mise à jour le 29 septembre 2019