Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2012 → Modalités d’actions de l’Agence Française de Développement pour appuyer le développement des micro et petites entreprises agroalimentaires en Afrique Subsaharienne. Etude de cas au Ghana et au Burkina Faso

Institut Polytechnique Saint Louis (IPSL) 2012

Modalités d’actions de l’Agence Française de Développement pour appuyer le développement des micro et petites entreprises agroalimentaires en Afrique Subsaharienne. Etude de cas au Ghana et au Burkina Faso

DIJON, Camille

Titre : Modalités d’actions de l’Agence Française de Développement pour appuyer le développement des micro et petites entreprises agroalimentaires en Afrique Subsaharienne. Etude de cas au Ghana et au Burkina Faso

Auteur : DIJON, Camille

Etablissement de soutenance : Institut Polytechnique Saint Louis (IPSL)

Grade : Ingénieur ISTOM 2012

Résumé
La lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire sont deux enjeux forts en Afrique subsaharienne. Le secteur très informel des micro et petites entreprises agroalimentaires a longtemps été négligé par les politiques de développement des bailleurs de fonds. Pourtant, il représente un vivier pour l’emploi des femmes et permet d’approvisionner les marchés urbains en produits locaux transformés. Il constitue donc une bonne réponse aux principaux enjeux de l’Afrique subsaharienne. C’est à la lumière de ce constat que l’Agence française de développement souhaite revoir son approche du secteur afin de proposer des politiques de soutien au développement de la transformation en Afrique subsaharienne

Mots clés : AFRIQUE SUBSAHARIENNE / BURKINA FASO / GHANA / INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE / INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION / LUTTE CONTRE LA PAUVRETE / MICROENTREPRISE / SECTEUR INFORMEL / SECURITE ALIMENTAIRE

Présentation (ISTOM )

Page publiée le 27 février 2017, mise à jour le 29 septembre 2019