Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Niger → 2010 → Analyse des contraintes liées à la gestion de l’eau sur les aménagements hydro-agricoles et impacts sur la production rizicole : cas du périmètre irrigué de Saga (Niamey-commune IV)

Centre Régional AGRHYMET (2010)

Analyse des contraintes liées à la gestion de l’eau sur les aménagements hydro-agricoles et impacts sur la production rizicole : cas du périmètre irrigué de Saga (Niamey-commune IV)

MAIJIMAA Lawali

Titre : Analyse des contraintes liées à la gestion de l’eau sur les aménagements hydro-agricoles et impacts sur la production rizicole : cas du périmètre irrigué de Saga (Niamey-commune IV)

Auteur : MAIJIMAA Lawali

Etablissement de soutenance : Centre Régional AGRHYMET

Grade : Mastère en gestion intégrée des ressources en eau 2008

Résumé
L’agriculture irriguée constitue la principale alternative permettant d’assurer la production agricole dans les pays sahéliens comme le Niger où la production en saison pluviale reste hypothétique. Depuis les années 1970, l’Etat nigérien s’est résolument engagé dans une politique de développement de l’irrigation en lançant un vaste programme de réalisation des aménagements hydro-agricoles dont la majorité se situe au bord du fleuve Niger. Malheureusement la plupart de ces aménagements connaissent aujourd’hui des problèmes très sérieux d’organisation et de gestion de la ressource en eau mettant en péril l’efficience globale du réseau d’irrigation et la productivité des différents périmètres. Ce travail a consisteé d’abord à faire une revue bibliographique, à collecter les données à travers les entretiens et les enquêtes sur le terrain, à traiter et analyser les données collectées et enfin la rédaction et la soutenance publique du présent document. De ces analyses, il ressort que les principaux problèmes observés sur le périmètre irrigué de Saga sont entre autres la surexploitation des électropompes suite au dépassement de leur durée normale de fonctionnement, la méconnaissance des besoins réels en eau pour le périmètre entrainant ainsi le gaspillage de la ressource, la vétusté du réseau d’irrigation qui réduit considérablement l’efficience globale du périmètre, le non respect du tour d’eau et du calendrier cultural par certains exploitants, la non application stricte des sanctions prévues par les textes de la coopérative. Toutes ces contraintes font que la productivité physique du périmètre se trouve aujourd’hui en dessous de 0,6 Kg/m3 qui est la valeur recommandée par plusieurs projets. Aussi, avec une efficience globale de 73%, le périmètre irrigué de Saga se trouve en dessous de l’efficience optimale qui doit être supérieure à 80%

Mots clés : Niger ; périmètre irrigué ; irrigation ; riz ; efficience ; sécurité alimentaire ; productivité.

Présentation (AGRHYMET)

Page publiée le 12 mars 2017