Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Assainissement de 3 quartiers (I, V, VI) à Bamako (Mali)

2016

Assainissement de 3 quartiers (I, V, VI) à Bamako (Mali)

Mali

Titre : Assainissement de 3 quartiers (I, V, VI) à Bamako (Mali)

Pays : Mali

Lieu : Bamako

Dates : 2016 : 12 mois

Partenaires : AE Rhin-Meuse Moulins les Metz 50 000€ AIMF Paris 125 000€ Mairie du district de Bamako Bamako 43 000€

Contexte  : La ville de Bamako est confrontée à de sérieux problèmes de gestion des ordures ménagères et des eaux usées domestiques, dus essentiellement à l’insuffisance d’infrastructures d’assainissement. Cette situation est caractérisée par l’abandon des déchets solides et liquides dans les rues, les espaces non aménagés et les ouvrages de drainage des eaux pluviales. Les pratiques des populations, en l’absence de système de gestion des eaux usées, sont la source de la prolifération de nombreuses maladies.

Descriptif
En l’absence de système d’assainissement collectif des quartiers de la ville de Bamako, le projet qui s’inscrit dans le plan stratégique assainissement de la ville propose de : * Donner aux ménages un moyen adéquat de conditionnement des déchets solides ; * Eviter aux ménages de déverser les eaux de vaisselle, de lessive et toilettes dans les caniveaux ; * Promouvoir la création d’un service public d’assainissement dans chaque Commune. Pour ce faire, en sus de la distribution de 1 500 poubelles pour les déchets solides, 300 systèmes d’assainissement autonomes seront mis en place dans les quartiers ciblés. Il s’agira de mettre en place un prétraitement sommaire pour éviter que les plus gros déchets ne rejoignent la fosse d’infiltration des eaux usées. La gestion des installations sera confiée à un prestataire privée qui assurera un nettoyage bimensuel des regards. La mise en œuvre de l’ensemble des activités du projet sera renforcée par des activités de sensibilisation et d’animation pour le changement de comportements et pour l’adhésion des populations aux principes du projet.

Budget global : 205.000 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 31 août 2017, mise à jour le 6 mai 2018