Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2016 → Evaluation économique des aires marines protégées : apports méthodologiques et applications aux îles Kuriat (Tunisie)

Université d’Angers (2016)

Evaluation économique des aires marines protégées : apports méthodologiques et applications aux îles Kuriat (Tunisie)

Mbarek, Marouene

Titre : Evaluation économique des aires marines protégées : apports méthodologiques et applications aux îles Kuriat (Tunisie)

Economic valuation of marine protected areas : methodological perspectives and empirical applications to Kuriat Islands (Tunisia)

Auteur : Mbarek, Marouene

Etablissement de soutenance : Université d’Angers.

Grade : Doctorat : Sciences economiques : Angers : 2016

Résumé
La protection des ressources naturelles marines est un enjeu fort pour les décideurs publics. Le développement récent des aires marines protégées (AMP) contribue à ces enjeux de préservation. Les AMP ont pour objectifs de conserver les écosystèmes marins et côtiers tout en favorisant les activités humaines. La complexité de ces objectifs les rend difficiles à atteindre. L’objectif de cette thèse est de mener une analyse ex ante d’un projet d’une AMP aux îles Kuriat (Tunisie). Cette analyse représente une aide aux décideurs pour une meilleure gouvernance en intégrant les acteurs impliqués (pêcheur, visiteur, plaisancier) dans le processus de gestion. Pour ce faire, nous appliquons la méthode d’évaluation contingente (MEC) à des échantillons des pêcheurs et des visiteurs aux îles Kuriat. Nous nous intéressons au traitement des biais de sélection et d’échantillonnage et à l’incertitude sur la spécification des modèles économétriques lors de la mise en œuvre de la MEC. Nous faisons appel au modèle HeckitBMA,qui est une combinaison du modèle de Heckman (1979) et de l’inférence bayésienne, pour calculer le consentement à recevoir des pêcheurs. Nous utilisons aussi le modèle Zero inflated ordered probit (ZIOP), qui est une combinaison d’un probit binaire avec un probit ordonné, pour calculer le consentement à payer des visiteurs après avoir corrigé l’échantillon par imputation multiple. Nos résultats montrent que les groupes d’acteurs se distinguent par leur activité et leur situation économique ce qui les amène à avoir des perceptions différentes. Cela permet aux décideurs d’élaborer une politique de compensation permettant d’indemniser les acteurs ayant subi un préjudice.

Mots Clés : Économie de l’environnement et des ressources naturelles Politique de conservation Aire marine protégée Méthode d’évaluation contingente Moyenne bayésienne des modèles Imputation multiple Biais de sélection et d’échantillonnage Pêcheurs et touristes

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 8 mars 2017