Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Accès à l’eau et assainissement moderne dans la commune de Gandon (Sénégal)

2016

Accès à l’eau et assainissement moderne dans la commune de Gandon (Sénégal)

Sénégal

Titre : Accès à l’eau et assainissement moderne dans la commune de Gandon (Sénégal)

Pays : Sénégal

Lieu : Gandon Saint Louis

Dates : 2016 : 12 mois

Partenaires : AE Adour-Garonne Toulouse Commune de Gandon Gandon SICOVAL Labège

Contexte  : 20 villages de la commune de Gandon (36%) ne sont pas reliés à un réseau d’adduction d’eau potable. Pour la majorité de ces villages, leur faible démographie et leur enclavement représentent aujourd’hui un frein à leur raccordement aux réseaux d’adduction d’eau potable existants à des coûts supportables. Par ailleurs, pour certains d’entre eux s’ajoute la problématique de la salinisation des nappes phréatiques et des sols du fait de la proximité avec le delta du fleuve Sénégal. Les populations de ces villages consomment de fait principalement l’eau des puits ou des marigots, sans pouvoir effectuer les traitements nécessaires à sa potabilisation. Ces pratiques, renforcées par un déficit en système d’assainissement, sont vectrices de maladies hydriques ou liées à l’insalubrité de l’environnement. Lorsqu’un accès à l’eau potable existe il est souvent éloigné ce qui nécessite de longs trajets de la part des populations, le plus souvent des jeunes et des femmes, facteurs de déscolarisation et de diminution des capacités de développement d’activités génératrices de revenus.

Descriptif
• Alimentation en eau potable
Les unités de potabilisation seront constituées des systèmes de potabilisation AquaLink sea, système innovant de purification d’eau salée autonome et mobile. Ces systèmes sont produits par la start up toulousaine Sunwaterlife (SWL) qui commercialise déjà un système de purification autonome et mobile pour eau douce, AquaLink Trip. La capacité de traitement de l’AquaLink sea est de 35 litres par heure. Fonctionnant à l’énergie solaire, sa production quotidienne est estimée à 350 litres/jour. Des améliorations du système sont en cours de développement et une amélioration de la capacité de traitement à environ 60 l/h est envisagée. AquaLink sea intègre une pompe permettant l’alimentation en eau brute à partir d’un point d’eau contaminée située en surface. Pour son fonctionnement à partir d’une source d’eau souterraine, une pompe solaire et un réservoir d’eau brute sont prévus. Ces unités seront sécurisées dans des abris au sein des villages bénéficiaires.
• Formation à l’hygiène
L’installation des unités de potabilisation sera accompagnée de séances de sensibilisation des populations aux bonnes pratiques liées à la consommation d’eau potable et à l’hygiène. Ces formations seront réalisées par l’ONG Le Partenariat qui dispose de l’expertise nécessaire et de la connaissance des acteurs du territoire. Chaque village bénéficiera de 2 séances, l’une au moment de l’installation des unités, l’autre, prenant plus la forme d’un recyclage, après environ 6 mois de fonctionnement.
• Accès à l’assainissement
Le projet d’accès à l’assainissement des villages ciblés sera élaboré (localisation, dimensionnement, mode de gestion, …) à partir des éléments techniques recueillis auprès des populations lors des tournées organisées pour les autres activités du programme (concertation préalable, installation unité, séance de sensibilisation,…) et lors de visites spécifiques. Ces éléments seront analysés par les partenaires techniques compétents notamment l’ONG Le Partenariat qui possède une forte expérience dans ce domaine. Une fois finalisé, ce projet permettra à la commune de Gandon de solliciter ses partenaires de manière plus précise, argumentée et chiffrée.

Budget global : 67.800 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 13 juillet 2017