Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1988 → Contribution a l’étude ethnoécologique & alimentaire des Koma G+imbe , monts Alantika (nord Cameroun)

LE HAVRE : ISTOM (1988)

Contribution a l’étude ethnoécologique & alimentaire des Koma G+imbe , monts Alantika (nord Cameroun)

DOUNIAS, Edmond

Titre : Contribution a l’étude ethnoécologique & alimentaire des Koma G+imbe , monts Alantika (nord Cameroun)

Auteur : DOUNIAS, Edmond

Etablissement de soutenance : LE HAVRE : ISTOM

Grade : MAITRISE : ETHNOGRAPHIE 1988

Résumé
Ce mémoire a été rédigé a partir d’un stage effectue dans le cadre de l’opération "anthropologie alimentaire des populations camerounaises" menée par l’ORSTOM. Le séjour effectif a duré six mois (juin-décembre 1987). Dans le cadre de l’étude de l’adaptabilité humaine aux contraintes d’un milieu, les Koma G+imbe du massif des Alantika fournissent un exemple de société traditionnelle vivant en contrainte de pente. Se démarquant de l’archétype de la société refugiée, forcée récemment a gagner les hauteurs, les Koma, en témoignent nombre d’archaïsmes révélés par leur stratégie d’autosubsistance, semblent implantes depuis longtemps dans ce massif montagneux. L’étude de leur système de production, géré par une organisation sociale collectiviste, qui privilégie l’association et l’entraide, met en exergue une stratégie performante combinant l’agriculture - mils ; légumineuses ; tubercules - activistes de prédation - chasse ; pêche ; cueillette - et un parc arbore remarquable par sa diversité. En résulte une alimentation équilibrée sur le plan nutritionnel, qui toutefois ne leur épargne pas une malnutrition d’origine pathologique. Le cycle annuel des activités est conditionne par le mil, plante alimentaire et culturelle qui préside a une vie rituelle foisonnante et protégée par un ordre masculin gerontocratique. L’avenir des Koma s’annonce inquiétant, tant leur écosystème semble expose a des modifications brutales, néanmoins la rationalité des assimilations dont cette ethnie a jusqu’alors fait preuve, maintient une faible lueur d’optimisme.

Mots clés : ANTHROPOLOGIE DE L’ALIMENTATION / CAMEROUN REPUBLIQUE DU / COUTUME ALIMENTAIRE / ECOSYSTEME / ETHNOBOTANIQUE / ETHNOGRAPHIE / KOMA / STRUCTURE TRADITIONNELLE

Présentation (IPSL)

Page publiée le 20 avril 2017