Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1993 → Exemples de reconquête naturelle : vieilles cultures et aménagement hydropastoral de la réserve de Mapimi, nord Mexique

CERGY PONTOISE : ISTOM (1993)

Exemples de reconquête naturelle : vieilles cultures et aménagement hydropastoral de la réserve de Mapimi, nord Mexique

ALBERTEAU, Karine

Titre : Exemples de reconquête naturelle : vieilles cultures et aménagement hydropastoral de la réserve de Mapimi, nord Mexique

Auteur : ALBERTEAU, Karine

Etablissement de soutenance : CERGY PONTOISE : ISTOM

Grade : MAITRISE : ECOLOGIE : 1993

Résumé
Dans le désert de chihuahua, l’activité essentielle est l’élevage extensif du bétail. Au delà du déficit hydrique, le principal facteur limitant est la faible production de fourrage. La réserve de Mapimi est une zone d’étude sur l’équilibre entre les activités anthropiques et l’écosystème. Dans ce contexte, le travail présent a profité de l’opportunité d’un exemple marginal pour évaluer les modifications que peuvent induire deux actions ponctuelles sur ce milieu à équilibre très fragile. La reconquête sur les cultures d’il y a trente ans, semble terminée, d’un point de vue quantitatif. La couverture arbustive a disparu au sein même des parcelles travaillées, les herbes pérennes ont pris sa place, mais elle s’est déplacée au moins partiellement dans les canaux d’irrigation. Il n’a pas été envisagé de savoir s’il était possible de reconduire une telle entreprise. Au-delà des contraintes techniques, nécessité d’une nouvelle inondation et réhabilitation du réseau d’irrigation, une analyse du contexte socio-économique actuel serait indispensable pour assurer sa rentabilité. L’aménagement, au stade actuel, apparaît comme un échec total. Loin d’avoir amélioré la production du fourrage, il a accéléré la dégradation du milieu. Il semble que les caractéristiques du milieu (salinité, topographie, ruissellement...) ne furent pas prises en compte. On comprend mal pourquoi l’aménagement a été orienté perpendiculairement au Rio et non pas parallèlement afin d’effectuer une barrière d’érosion. Il apparaît essentiel avant d’appliquer une technique de conservation du sol, de bien intégrer tous les paramètres que présente le site choisi.

Mots clés : AMENAGEMENT HYDROPASTORAL / DEGRADATION DU SOL / DESERT / ECOSYSTEME / MEXIQUE / VEGETATION

Présentation (IPSL)

Page publiée le 10 avril 2017