Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1995 → L’élevage laitier au Niger : étude technico-économique de deux systèmes d’élevage amélioré

CERGY PONTOISE : ISTOM (1995)

L’élevage laitier au Niger : étude technico-économique de deux systèmes d’élevage amélioré

SOULARD, François

Titre : L’élevage laitier au Niger : étude technico-économique de deux systèmes d’élevage amélioré

Auteur : SOULARD, François

Etablissement de soutenance : CERGY PONTOISE : ISTOM

Grade : MAITRISE : ELEVAGE 1995

Résumé
Stage effectué à l’université d’agronomie de Niamey, Université Abdou-Moumouni, Niger, du 15/07/94 au 15/11/94. Pays en grande partie sahélien, le Niger est à 75 % en zone aride et désertique, et la tradition agricole y est pastorale. Avec la constante croissance démographique, les troupeaux augmentent et cela entraîne une destruction des surfaces pâturables et une avance du désert. Il était donc intéressant d’étudier d’autres formes d’élevage existantes au Niger et préservant la flore. La station de Toukounous utilise un système extensif amélioré, avec sélection des animaux pour la production laitière et gestion rigoureuse des pâturages. A l’opposé, la station de Kirkissoye, qui bénéficie de la proximité du fleuve Niger, fait l’élévage intensif et utilise comme fourrage le bourgou, Echinochloa stagnina, une graminée cultivée en parcelles irriguées. Ces deux systèmes, tout en ayant de bons résultats et protégeant le milieu, favorisent et incitent les éleveurs à produire du lait, en association avec l’Office du lait du Niger.

Mots clés : ALIMENTATION ANIMALE / ELEVAGE / ELEVAGE EXTENSIF / ELEVAGE INTENSIF / ELEVAGE LAITIER / NIGER / PRODUCTION LAITIERE / SYSTEME D’ELEVAGE

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 30 mai 2017, mise à jour le 19 octobre 2019