Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1999 → Avifaune et écosystèmes : protection et diversification de l’avifaune sur un site sensible : l’ensemble des Niayes de Dakar, Pikine, Sénégal

CERGY PONTOISE : ISTOM (1999)

Avifaune et écosystèmes : protection et diversification de l’avifaune sur un site sensible : l’ensemble des Niayes de Dakar, Pikine, Sénégal

LAGARDE, Armelle

Titre : Avifaune et écosystèmes : protection et diversification de l’avifaune sur un site sensible : l’ensemble des Niayes de Dakar, Pikine, Sénégal

Auteur : LAGARDE, Armelle

Etablissement de soutenance : CERGY PONTOISE : ISTOM

Grade : MAITRISE : AGRODEVELOPPEMENT INTERNATIONAL 1999

Résumé
Sommaire. Lieu d’étude : le Sénégal ; les Niayes du Littoral Nord. Méthodologie : détermination des secteurs d’observation ; description des paramètres définissant les habitats ; inventaire de l’avifaune ; analyse des données ; logiciels utilisés. Résultats et interprétations : classification des habitats ; analyse de l’avifaune ; rapport Avifaune/Habitat ; associations interhabitats ; les éspèces indicatrices.
Dakar, capitale en pleine expansion enserre un espace vert classé et protégé : une zone humide appelée "la Grande Niaye de Pikine" (GNP). La pression urbaine est telle que celle-ci est vouée à disparaître dans les années à venir, si des mesures de conservation renforcées ne sont pas décidées et immédiatement appliquées. Le Ministère des Eaux et Forêts du Sénégal, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) de Dakar ont pris conscience de l’importance écologique du site et se sentent concernés par le problème de sa survie. La diversification de l’habitat joue un rôle déterminant dans la distribution des nombreuses espèces d’oiseaux recensées (133). La GNP offre à l’avifaune des micromilieux très variés et chacun d’eux se trouve colonisé avec empressement par les espèces les mieux adaptés. La présence d’eau sous ce climat sec apporte à l’avifaune, avec la croissance végétale et la richesse de la vie animale, à la fois sécurité et matériaux de construction pour les nids, nourriture abondante (fleurs, fruits, graines, petits invertébrés, batraciens, poisson...).

Mots clés : BIODIVERSITE / DEVELOPPEMENT INTEGRE / OISEAU / PIKINE / PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT / RESERVE NATURELLE / SENEGAL / URBANISATION

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 22 mars 2017, mise à jour le 15 octobre 2019