Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1999 → L’expérimentation en milieu paysan pour l’intensification de la riziculture irriguée dans la région du Trarza (Mauritanie)

CERGY PONTOISE : ISTOM (1999)

L’expérimentation en milieu paysan pour l’intensification de la riziculture irriguée dans la région du Trarza (Mauritanie)

JANIN, Isabelle

Titre : L’expérimentation en milieu paysan pour l’intensification de la riziculture irriguée dans la région du Trarza (Mauritanie)

Auteur : JANIN, Isabelle

Etablissement de soutenance : CERGY PONTOISE : ISTOM

Grade : MAITRISE : AGRODEVELOPPEMENT INTERNATIONAL 1999

Résumé
Sommaire : - Le contexte mauritanien et son adaptation à la riziculture, - L’expérimentation en milieu paysan pour la riziculture irriguée dans le Trarza, - Discussion sur la méthode d’expérimentation en milieu paysan
Depuis une dizaine d’années, la riziculture mauritanienne connaît un essor remarquable grâce à deux facteurs. D’une part, l’implantation d’investisseurs privés, et d’autre part, une stratégie d’intensification menée par les organismes de vulgarisation, notamment l’AGETA, auprès des producteurs de riz. Depuis deux ans, des essais multilocaux sont mis en place chez les agriculteurs dans une logique de transfert de technologie. L’AGETA en partenariat avec l’ADRAO et le CNRADA a élaboré des recommandations sur l’itinéraire technique et particulièrement sur les pratiques culturales concernant le désherbage et la fertilisation dans l’optique d’augmenter le rendement et de minimiser le coût de production. Les résultats de la campagne d’hivernage 1998 ont montré que l’on pouvait presque gagner deux tonnes à l’hectare par rapport à la pratique paysanne en appliquant ses recommandations. Bien que cela entraîne des coûts supplémentaires pendant la campagne, le producteur demeure bénéficiaire grâce au système de la fixité des prix d’achat du paddy par un pool centralisateur national. La démarche de l’expérimentation en milieu paysan et l’implication des producteurs dans la recherche agronomique est assez nouvelle en Mauritanie. Cependant, alors que les échanges entre les chercheurs, les riziculteurs et les agents de vulgarisation existent de plus en plus, cette démarche reste relativement verticale.

Mots clés : CULTURE INTENSIVE / CULTURE IRRIGUEE / EXPERIMENTATION / FERTILISATION / MAURITANIE / PRATIQUE CULTURALE / RECHERCHE DEVELOPPEMENT / RIZ IRRIGUE / RIZICULTURE

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 20 mars 2017, mise à jour le 15 octobre 2019