Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2000 → Mise en place des techniques modernes de reproduction équine au Maroc : étude chez le pur-sang arabe

CERGY PONTOISE : ISTOM (2000)

Mise en place des techniques modernes de reproduction équine au Maroc : étude chez le pur-sang arabe

PIQUEE, Isabelle

Titre : Mise en place des techniques modernes de reproduction équine au Maroc : étude chez le pur-sang arabe

Auteur : PIQUEE, Isabelle

Etablissement de soutenance : CERGY PONTOISE : ISTOM

Grade : MAITRISE : AGRO-ECONOMIE INTERNATIONALE 2000

Résumé
SOMMAIRE : le pur-sang arabe : race internationale ; le pur-sang arabe au Maroc (contexte administratif, les élevages) ; l’insémination artificielle au Maroc (la fragilité du secteur équin, les avantages de l’IA, création d’un centre de congélation) ; l’insémination au service de la sélection (les contraintes de sélectivité du berceau de la race, aspects génétiques, conséquences sur la population arabe).
En Europe et aux Etats-Unis, la compétition et l’argent ont transformé le pur-sang arabe en " poupée Barbie " de présentation ou en vague copie de pur-sang anglais sur les hippodromes. Au Maroc, l’Insémination Artificielle commence tout juste à remplacer la monte naturelle. Or les techniques modernes de reproduction (insémination artificielle, transplantation embryonnaire) sont susceptibles, dès lors qu’elles concernent des reproducteurs de qualité génétique supérieure, d’accélérer les progrès génétiques par une intensification de la sélection. Mais elles s’avèrent incapables de diminuer la variabilité génétique par une augmentation de la consanguinité. Les Bédouins ont pratiqué une sélection pendant plus de 1000 ans, mais importée en Europe et au Etats-Unis, la race n’aurait-elle pas eu quelques années de trop ?

Mots clés : ELEVAGE / EQUIDE / GENETIQUE ANIMALE / INSEMINATION ARTIFICIELLE / MAROC / REGLEMENTATION / REPRODUCTION ANIMALE / SELECTION ANIMALE

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 18 avril 2017, mise à jour le 29 septembre 2019