Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tchad → Restructuration du réseau de caisses d’épargne et de crédit autogérées (CECA) et professionnalisation de sa gestion – Région du Nord Guéra (Tchad)

Date non précisée

Restructuration du réseau de caisses d’épargne et de crédit autogérées (CECA) et professionnalisation de sa gestion – Région du Nord Guéra (Tchad)

Tchad

Alliance Internationale de Développement et de Recherche (AIDR)

Titre : Restructuration du réseau de caisses d’épargne et de crédit autogérées (CECA) et professionnalisation de sa gestion – Région du Nord Guéra (Tchad)

Pays : Tchad

Date :

Descriptif
Prévu pour une durée de cinq ans, le Programme d’Appui au Développement Rural dans le Guéra (PADER-G) a été conjointement financé par la République du Tchad et le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA). La composante 2, relative à l’accès aux services financiers, a été confiée au CIDR. Dans son rôle d’opérateur, le CIDR a pour mission de : (i) mettre en place la Direction de l’UCEC Guéra avec tous les services opérationnels ; (ii) renforcer les capacités des élus et techniciens ; (iii) appuyer la structure dans l’obtention de l’agrément d’exercice, la mobilisation de l’épargne locale et des ressources prêtables et ; (iv) stimuler sa mise en relation avec les différents types d’acteurs du secteur financier en milieu rural. En 2013, le CIDR a concentré ses appuis sur le renforcement des capacités des agents et des élus, la finalisation et le dépôt du dossier de demande d’agrément de l’UCEC-G et ses caisses de base, la mise en place des différents services, l’élaboration et la diffusion des principaux manuels nécessaires pour le développement d’un Réseau, le recrutement de nouveaux agents, la négociation de conventions de partenariats et la participation aux différents ateliers organisés par le PADER-G et les partenaires. Le projet envisage d’accroître le nombre de caisses (actuellement 25) et de membres (actuellement 20.260), un encours actuel d’épargne de 666 millions de FCFA et unN encours actuel de crédit de 613 millions de FCFA ; de continuer le processus de professionnalisation. Le système d’information et de gestion est en cours d’installation et le dossier de demande d’agrément, monté avec l’appui du CIDR, est en cours d’instruction au niveau de la COBAC.

Opérateur  : Centre International de Développement et de Recherche (CIDR)

Présentation (AIDR)

Page publiée le 11 juillet 2017