Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mauritanie → Résilience Agro Pastorale Concertée au Guidimakha (RAPAC-G) Mauritanie

Date non précisée

Résilience Agro Pastorale Concertée au Guidimakha (RAPAC-G) Mauritanie

Mauritanie

Groupe de recherches et de réalisations pour le développement rural

Titre : Résilience Agro Pastorale Concertée au Guidimakha (RAPAC-G) Mauritanie

Pays : Mauritanie

Date : non précisée

Contexte
Le Guidimakha dans le sud de la Mauritanie, région à dominante rurale, est régulièrement éprouvé par des crises climatiques (inondations, …), alimentaires (hausse des prix) et politiques (conflits fonciers) qui affaiblissent la résilience des communautés. Il s’agit de la région la plus pauvre de Mauritanie. Le taux d’insécurité alimentaire structurelle y avoisine les 15%.

Présentation
Ce projet permettra * D’améliorer les connaissances des acteurs des 4 bassins-versants sur les déterminants des vulnérabilités. Il contribuera à renforcer leurs capacités d’analyses des risques et à disposer de nouveaux outils méthodologiques. * De réactualiser les plans de développement locaux (PDC) des communes et départements du Guidimakha et d’y inclure des plans d’action prioritaires (PAP) opérationnels et fonctionnels. Ils intègreront un dispositif de réponse rapide en cas de survenance d’une crise durant le déroulement de l’action. * D’analyser, répertorier et mettre en place des mécanismes concertés de prévention et de gestion des conflits et d’apaisés les relations * De diffuser des outils, méthodologies et leçons apprises tout au long du programme

Objectifs
Le projet se fixe pour objectif de contribuer à réduire la vulnérabilité agro-pastorale et à améliorer la résilience de l’ensemble des acteurs locaux et des populations. Plus spécifiquement, il s’agit de renforcer la gouvernance de l’accès aux ressources locales et leur utilisation sur les 4 bassins-versants du Guidimakha. Le projet contribuera ainsi au développement local des zones concernées, au renforcement de la sécurité alimentaire des populations qui y vivent et à une meilleure gestion des ressources naturelles.

Bénéficiaires : 15 000 ménages d’agropasteurs vulnérables, soient environ 130 000 personnes 18 communes du Guidimakha 25 Associations de Gestions Locales Collectives (AGCL) du Guidimakha Associations de migrants : un collectif régional et 5 associations communales 2 collectifs régionaux d’organisations agro pastorales (OAP) : le Collectif des Unions de Coopératives du Guidimakha (CUCG) et le Groupement National des Agro Pasteurs (GNAP) au Guidimakha

Financement  : Union Européenne

Présentation : GRDR

Page publiée le 30 avril 2017, mise à jour le 26 mai 2018