Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Organiser les filières vivrières autour de Koudougou (Burkina Faso)

2016

Organiser les filières vivrières autour de Koudougou (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Organiser les filières vivrières autour de Koudougou (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Localisation : Koudougou, Région Centre-Ouest, Province de Boulkiemdé, Burkina Faso

Date : 2016 Durée 32 mois

Programme : Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest | Nourrir les villes !

Porteur du projet : Autre Terre asbl (AT), Belgique

Contexte
Standards inadéquats et secteur morcelé : Les producteurs de céréales, légumes et karité des zones périurbaines de Koudougou (3ème ville du pays) sont nombreux, mais ils ne sont pas parvenus à se structurer en réseaux ni à créer des liens avec les transformateurs et commerçants locaux. De plus, les consommateurs urbains préfèrent souvent les produits importés du fait de la mauvaise image des produits locaux (souvent associée à l’absence de conditionnement). Le potentiel du secteur agricole de la région reste largement sous-exploité.
Production biologique, réseautage et diversification : Le projet s’appuie sur trois axes d’intervention innovants. Tout d’abord, la création d’une filière biologique en lien avec deux unités de transformation, quatre points de vente et une stratégie marketing adaptée. Ensuite, l’ouverture d’espaces de discussion et de concertation entre les opérateurs des filières. Enfin, la diversification et la montée en gamme des produits (confirmée par la certification bio et un meilleur conditionnement) seront des atouts pour conquérir les marchés de Koudougou mais aussi de la capitale Ouagadougou, située à une centaine de kilomètres.

Principales activités : - formation de 15 producteurs et 35 productrices (1 représentant par OP) en techniques agroécologiques ; - formation de 10 producteurs et 40 productrices en techniques de production et de conservation des semences paysannes ; - - certification « bio » des produits de 36 organisations paysannes par le CNABio ; - - augmentation de la production de l’unité de transformation de produits agricoles et forestiers de Koudougou et création d’une nouvelle unité à Ouagadougou ; - - diversification des produits transformés pour le marché local ; - formation des 15 membres des unités en agro transformation ; - organisation de deux rencontres par an d’échange entre producteurs/trices, transformatrices et consommateurs pour avoir un équilibre entre la demande et l’offre ; - - rencontre d’autoévaluation annuelle ; - ouverture de 4 points de vente des produits transformés ; - - production et diffusion 2 émissions radiophoniques et publireportages par an.

Bénéficiaires : Directs : 1 115 familles Indirects : ville de Koudougou (pop. 90 000) Jeunes (15-20 ans) : 200 Femmes : 915

Partenaire (s) : Association Le Baobab, Burkina Faso

Financement : CFSI/ Agence Française de Développement : 49 745 €

Présentation : Alimenterre

Page publiée le 20 mars 2017, mise à jour le 1er avril 2018