Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Nouveaux défis pour le niébé : durabilité et diversification (Burkina Faso)

2016

Nouveaux défis pour le niébé : durabilité et diversification (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Nouveaux défis pour le niébé : durabilité et diversification (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Localisation : Pissila, Région CentreNord, Province de Sanmatenga (Burkina Faso)

Date : 2016 Durée 36 mois

Programme : Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest | Nourrir les villes !

Porteur du projet : Association FERT France

Contexte
Une expérience décennale  : Depuis 2003, les paysans se sont organisés en union départementale de producteurs de niébé (UDPN). Grâce à cette structuration, le rendement du niébé a augmenté et l’UDPN compte aujourd’hui plus de 2 000 membres, pour la plupart des femmes. Malgré ces progrès, des difficultés subsistent : les sols sont dégradés et les pratiques agroécologiques sont encore jugées trop contraignantes pour les petits producteurs en situation d’insécurité foncière et alimentaire. De plus, l’UDPN ne commercialise que du niébé grain et l’union s’interroge sur les possibilités de diversifier la production et ainsi les débouchés. _ Nouvelle approche agroécologique et pain au niébé  : Pour atteindre ces objectifs, la filière s’appuie sur deux innovations : une nouvelle méthode d’élaboration de pratiques agroécologiques et l’introduction de la farine de niébé dans la composition du pain local. Le volet agroécologique se développe à travers des ateliers de travail menés par les producteurs. Ces derniers créent eux-mêmes les outils les plus efficaces adaptés à leur contexte. L’introduction de farine de niébé contribue à réduire la dépendance du blé importé et enrichi en protéines le pain local. Une telle opération doit ouvrir de nouveaux débouchés et créer de nouvelles compétences dans la filière, notamment dans la transformation et le conditionnement.

Principales activités animation d’échanges par l’Union auprès des groupements sur l’agroécologie ; - voyage d’échanges auprès d’OP ayant déjà une démarche agro écologique ; - - atelier d’échanges sur la démarche agroécologique ; - - rencontres de réflexion sur le dispositif d’accompagnement des producteurs de l’union ; - - mise en place du Comité transformation ; - étude de modélisation, de marché et d’un plan d’affaires triennal sur la transformation en farine ; - création d’une unité de transformation ; - - expérimentation de l’introduction du niébé dans le pain avec les boulangers locaux ; - réalisation d’un film documentaire sur les innovations ; - - organisation d’une foire promotionnelle des produits transformés à base de niébé. Nouveaux

Bénéficiaires : Directs : 750 familles Indirects : 3 750 familles Femmes : 2 250 Jeunes (15-20 ans) : 400

Partenaire (s) : Agence pour la promotion de la petite et moyenne entreprise agriculture et artisanat (APME2A), Burkina Faso

Financement : Fondation de France : 50 000 €

Présentation : Alimenterre

Page publiée le 9 avril 2017, mise à jour le 1er avril 2018