Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → La filière de la pêche artisanale au Sénégal : quel financement pour améliorer le secteur post-capture

CERGY PONTOISE : ISTOM (2008)

La filière de la pêche artisanale au Sénégal : quel financement pour améliorer le secteur post-capture

URANI, Armelle

Titre : La filière de la pêche artisanale au Sénégal : quel financement pour améliorer le secteur post-capture

Auteur : URANI, Armelle

Etablissement de soutenance : CERGY PONTOISE : ISTOM

Grade : Ingénieur ISTOM 2008

Résumé
Au Sénégal, la filière de la pêche artisanale, dans son ensemble, réunit des activités ancrées depuis longtemps dans ce pays. La transformation et la distribution du poisson représentent une part non négligeable de cette filière pêche. Elles ont une grande importance sur les plans social, économique et alimentaire. En effet, elles permettent la diffusion des protéines dans le pays et dans la sous-région. De plus, des marchés régionaux et à l’étranger sont accessibles par ce type de produits. Cependant, ce secteur post-capture reste mal connu alors qu’il tient une place de plus en plus conséquente dans la filière de la pêche artisanale. Comme dans de nombreux cas, les faiblesses de la commercialisation des denrées alimentaires découlent d’une problématique liée à leur financement, souvent peu adapté aux activités des filières concernées. Ainsi, le financement du secteur post-capture au Sénégal pourrait être une porte d’entrée pour valoriser ce secteur créateur de valeur ajoutée, d’emploi et d’approvisionnement

Mots clés : CAPITAL RISQUE / COMMERCIALISATION / FINANCEMENT / PECHE / PECHE ARTISANALE / SENEGAL

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 17 mai 2017, mise à jour le 9 octobre 2019